Le président de l’aile radicale du principal parti tutsi écroué

Le président de l’aile radicale du principal parti tutsi du Burundi, l’Union pour le progrès national (Uprona), Charles Mukasi, a été arrêté mardi et conduit à la prison centrale de Bujumbura où il est écroué, ont indiqué, mercredi, son avocat et des sources judiciaires. « M. Mukasi a été arrêté parce que les services du procureur l’ont accusé d’injure au chef de l’Etat dans le message de fin d’année qu’il a adressé à ses partisans », a déclaré à l’AFP Me Gabriel Sinarinzi, son avocat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *