Le trafic aérien suspendu pour deux heures en Israël

Le trafic aérien à l’aéroport international Ben Gourion près de Tel-Aviv a été totalement suspendu pour deux heures dimanche et risque de l’être lundi, à la suite d’un mot d’ordre de grève de la centrale syndicale israélienne Histadrout. Le trafic aérien a été interrompu dimanche à compter de 14h00 et ce jusqu’à 16h00 (12h00 à 14h00, GMT), apprend-on de sources aéroportuaires. Cette mesure devrait être reconduite lundi à compter de 08H00 (06H00 GMT) si le mot d’ordre de grève est maintenu, a-t-on indiqué. Par ailleurs, les stations d’essence n’ont pas été approvisionnées dimanche en Israël, à l’appel de la centrale syndicale. La Histadrout a maintenu un appel à la grève générale des services publics pour le lundi 3 novembre, des négociations intensives à la fin de la semaine entre la Histadrout et le Trésor n’ayant pas permis de déboucher sur un accord. Ce mouvement de protestation vise la décision du gouvernement de prendre en main le contrôle des fonds de pensions des employés des services publics en partie gérés jusque-là par la Histadrout, et les menaces du Trésor d’annuler unilatéralement des conventions collectives par vote au Parlement. La Histadrout entend également s’opposer à des licenciements dans les services publics prévus dans le cadre d’un régime d’austérité imposé par le ministre des Finances, Benjamin Netanyahu en vue de limiter le déficit budgétaire et de relancer l’économie après trois années consécutives de récession.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *