L’égalité des chances exige la généralisation de la scolarisation

La consécration et le respect du principe de l’égalité des chances est tributaire de la généralisation de la scolarisation au niveau de l’enseignement fondamental, a indiqué le ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, M. Habib El Malki. M. El Maki, qui répondait à une question orale à la Chambre des conseillers sur la création de classes pilotes d’enseignement dans les écoles primaires et leurs impacts sur l’enseignement fondamental privé, a fait savoir que "l’Etat, contrairement à ce que pourraient penser certaines gens, a le devoir de promouvoir et d’encourager toutes les initiatives privées dans le domaine économique et dans d’autres secteurs".

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *