Les avocats se mobilisent pour le Liban

L’Association des Ordres des avocats du Maroc a sollicité l’intervention du secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, auprès des Etats-Unis pour un cessez-le-feu au Liban, compte tenu « des relations amicales » qu’il entretient avec Washington depuis sa nomination à la tête de l’Organisation onusienne.
Dans une lettre adressée à M. Annan, le président de l’association, Moubarek Taib Sassi, qui s’est interrogé «si le temps n’était pas encore venu pour prendre une décision instaurant un cessez-le-feu» au Liban, a rappelé que l’association avait adressé, le 20 juillet dernier, au nom de ses 10.000 membres, une lettre au secrétaire général des Nations Unies dans laquelle elle dénonçait l’agression israélienne contre les peuples libanais et palestinien et appelait à intervenir d’urgence pour y mettre un terme. Au lieu de mettre fin à la guerre et d’instaurer la paix et la sécurité conformément aux principes onusiens, le Conseil de sécurité sert aujourd’hui de «parapluie» pour la guerre et se tait sur les crimes contre l’humanité commis au Liban et en Palestine, lit-on dans la lettre dont copie est parvenue à la MAP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *