Liberté sous contrôle judiciaire pour un suspect lié au 11 mars

Le juge espagnol Juan del Olmo, qui mène l’instruction sur les attentats du 11 mars à Madrid, a placé lundi en liberté sous contrôle judiciaire un Espagnol récemment interpellé aux Canaries, a-t-on appris de source judiciaire. Antonio Ivan Reiss Palacio, alias « Jimmy », soupçonné d’avoir transporté des explosifs ayant servi dans les attentats de Madrid, a comparu lundi devant le juge del Olmo, auquel il a expliqué qu’il avait convoyé la dynamite à son insu, alors qu’il croyait livrer du haschich. Interpellé la semaine dernière dans l’archipel des Canaries, il a été placé lundi en liberté sous contrôle judiciaire hebdomadaire. Palacio avait été dans le passé employé à la mine Conchita, dans les Asturies (nord de l’Espagne), à partir de laquelle avait été organisé le trafic de la dynamite ayant servi aux attentats qui ont fait 191 morts et 1.900 blessés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *