L’insécurité qui règne à Fès est en train de prendre des dimensions très graves.

L’insécurité qui règne à Fès est en train de prendre des dimensions très graves. La capitale spirituelle se transforme petit à petit en terre de non loi où les réseaux mafieux font ce qu’ils veulent en toute impunité. Les services de police semblent débordés par une situation de plus en plus hors de contrôle à cause de ses multiples ramifications. «Assurer la sécurité dans une ville est une affaire collective qui associe les autorités locales, les communes urbaines et la police évidemment», estime un spécialiste des affaires de sécurité urbaine avant d’ajouter que «Fès présente la particularité d’avoir une autorité locale effacée devant une commune urbaine anarchiquement gérée et une police dépassée à cause du manque de moyens et de soutien provoqué par l’insouciance de la première et le laisser-aller prémédité de la seconde». «S’il n’y a pas une mobilisation urgente du ministre de l’Intérieur et de ses proches collaborateurs sur cette affaire pour que les autorités publiques reprennent la main sur la ville, il faudra craindre le pire», estime ce connaisseur du dossier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *