Meknès : l’INDH intègre l’oléicole

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid, a lancé, mardi à Oualili (préfecture de Meknès), la première tranche de l’opération de plantation de l’olivier (10.000 hectares), marquant ainsi le démarrage du projet intégré de développement du secteur oléicole de la région de Meknès-Tafilalet. Cette opération est le fruit d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, la wilaya de la région de Meknès-Tafilalet, le Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l’association "Union pour le développement de l’olivier de Meknès" (UDOM).
La convention, qui s’étale sur une période de trois ans, ambitionne d’apporter un appui aux petits agriculteurs organisés en coopératives et associations oléicoles par la conclusion de contrats de production avec les industriels membres de l’UDOM et de créer des projets individualisés de fermes oléicoles pilotes de 100 à 300 hectares.
Elle porte sur la réalisation d’un projet intégré de production d’huiles d’olives pour le marché national et international sur de nouvelles bases techniques en partenariat avec les différents intervenants dans le secteur oléicole de la région de Meknès-Tafilalet. SM le Roi a également suivi des explications sur le projet de développement et de réhabilitation de la filière oléicole dans le pourtour de Zerhoune, qui s’inscrit dans le cadre des activités génératrices de revenus de l’INDH.
Ce projet, qui couvre une superficie de 600 ha, nécessitera une enveloppe financière de 4,9 millions DH, répartie entre l’INDH (1 million DH), les collectivités locales (2 millions), la direction provinciale de l’agriculture de Meknès (1,5 million) et l’UDOM et autres bienfaiteurs (400.000). Il consiste en l’extension et la réhabilitation du verger, l’aménagement de pistes et de seguias, l’acquisition de trois vibreurs pour la cueillette et d’une unité de trituration et l’installation d’une unité de mise en bouteilles, ainsi que l’organisation et l’encadrement de la filière.
Il vise également la valorisation des terres agricoles par des plantations d’olivier, considérés comme l’espèce la plus adaptée à la zone, la stabilisation de la trésorerie des agriculteurs, à travers la création de nouvelles sources de revenus, la fixation des populations en assurant une activité agricole permettant de créer de l’emploi en milieu rural et la contribution à la préservation des ressources naturelles à travers l’atténuation des effets de l’érosion et la préservation des sols.
Ce projet, qui permettra la création de 20.000 journées de travail, est dédié à améliorer le savoir-faire des oléiculteurs, désenclaver les douars, faciliter l’approvisionnement et la commercialisation des produits, préserver la tradition de l’oléiculture, valoriser le potentiel oléicole non encore mobilisé et promouvoir l’organisation professionnelle.
Située au nord de la province de Meknès, la zone du projet de développement oléicole s’étend sur une superficie totale de 46.600 ha et concerne les communes rurales de Oualili (cercle de Moulay Driss Zerhoun), Dkhissa (cercle de Meknès banlieue) et Oued Remmane et Aïn Jamaa (cercle de Toulal). La superficie agricole utile (SAU) de cette zone s’élève à 39.450 ha, soit 85 % de la superficie totale de la zone du projet. SM le Roi a aussi procédé à la remise de kits et de matériels agricoles à deux associations oléicoles de la région de Meknès.
Une opération qui s’inscrit dans le cadre des actions de promotion des projets générateurs de revenus au profit des associations et des coopératives oléicoles appuyées par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Au titre de cette opération, les associations Al Hadaf et Annasr profiteront d’une unité de trituration et de mise en bouteille d’une capacité de 200kg /heure pour un montant de 500.000 dh. Ces deux associations, sises au cercle de Zerhoune, comptent 600 adhérents opèrant sur une superficie de 1900 hectares, dont 500 hectares réservés à la production oléicole.
Cette unité de trituration et de mise en bouteille permettra aux deux associations d’améliorer la production oléicole et la qualité de l’huile de l’olive. Dans le cadre de la même opération, cinq autres associations bénéficieront de 10 kits de matériels de taille, de traitement et de récolte pour un montant de 150.000 dh. Ces cinq associations comptent 558 adhérents opérant sur une superficie de 3920 hectares, dont 1500 hectares consacrés aux plantations oléicoles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *