Recensement

Recensement

Notre confrère «Al Jarida Al Oula» rapporte dans son édition d’hier qu’une opération de recensement des ambulances aurait été lancée par le ministère de la Santé.
Une initiative qui entre dans le cadre de la mise en place d’un dispositif d’urgence qui serait activé en cas de pandémie de la grippe A/H1N1. Si on prend en considération le fait que les simulations faites par le département de Yasmina Baddou estiment que le nombre des personnes qui nécessiteraient une hospitalisation atteindrait les 90.000, il est normal de procéder au recensement des ambulances, notamment privées, pour permettre aux autorités territoriales de les réquisitionner en cas de besoin. Certes, l’on se demande à quoi servirait-il de trouver le moyen de transport si la destination elle-même n’est pas assurée, vu que l’ensemble des lits dans les hôpitaux, publics et privés, ne suffisent pas pour faire face à une telle situation, mais il faut bien commencer par quelque chose. Et ce recensement est certainement une initiative très intéressante. Car, il peut révéler des choses très importantes. On découvrira, par exemple, que l’ambulance telle qu’universellement définie n’existe pratiquement pas au Maroc. Ni chez le public ni chez le privé. La plupart des ambulances, chez nous, sont des véhicules qui ne respectent pas les conditions humaines, techniques et hygiéniques nécessaires. Dans le privé, le personnel est disqualifié. Il s’agit généralement de simples chauffeurs n’ayant aucune formation en assistance médicale. Et techniquement, les ambulances privées ne correspondent pas aux règles en vigueur au Maroc. On trouve des ambulances jaunes, blanches, bleues, etc. Certaines portent des écritures en allemand, en flamand, en français, etc. Il y en a même qui portent une croix au lieu du croissant qui est réglementaire au Maroc. S’agissant de l’hygiène, il n’est nullement besoin d’en parler, tout le monde sait que toutes les règles hygiéniques sont bafouées par les pseudo-ambulanciers qui circulent dans les villes marocaines alors que toute ambulance est censée être lavée chaque jour, et désinfectée chaque semaine, etc.
Le recensement est donc très important. Il faut juste qu’il serve à rétablir l’ordre dans ce secteur en imposant aux détenteurs des licences d’ambulance un respect méticuleux de la réglementation en vigueur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *