Réunion des ministres de la justice des pays du Maghreb à Nouakchott

La 5-ème session du conseil ministériel maghrébin des affaires juridiques et judiciaires s’est ouverte, lundi à Nouakchott, en présence des ministres marocain de la justice Omar Aziman, algérien Ahmed Ouyahya et mauritanien Sghair Ould M’barek et des représentants de la Tunisie et de la Jamahuriya libyenne. Cette session qui a été précédée, dimanche, d’une réunion préparatoire au niveau des experts, se penchera sur plusieurs conventions maghrébines dans les domaines judiciaires et juridiques notamment la convention relative aux instituts de formation judiciaire, les difficultés entravant l’exécution de la convention de coopération judiciaire et juridique, la convention relative à l’organisation de l’arbitrage commercial, et la convention portant organisation du centre maghrébin de recherches juridiques et judiciaires.
La réunion, qui devait prendre fin mardi, s’est penchée également les voies et moyens de préparer des conventions relatives à la lutte contre le terrorisme et les stupéfiants, l’activité économique dans ses rapports avec les textes juridiques et la redynamisation de l’activité des instances juridiques et judiciaires à travers des jumelages, des colloques communs et des conférences scientifiques.
Cette session est présidée par l’Algérie qui assure la présidence tournante de l’UMA.
La dernière réunion du conseil ministériel maghrébin des affaires judiciaires et juridiques remonte à 1994.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *