Sahara marocain : Nabil Benabdellah appelle à davantage de vigilance

Le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, a appelé à davantage de vigilance concernant la question de l’intégrité territoriale du Royaume et à la poursuite de la mobilisation sur les fronts médiatique, diplomatique et intérieur pour la défense de cette cause. «Il va nous falloir demeurer vigilants et unis en ce qui est de la défense de l’intégrité territoriale du Royaume» en s’appuyant sur les acquis accumulés grâce à la proposition d’autonomie qui a réussi à s’imposer au plan international, a dit le dirigeant politique qui était l’invité de l’émission «Hiwar» diffusée, mardi soir, sur la chaîne «Al Oula». Evoquant le mouvement revendicatif que connaît la banlieue de la ville de Laâyoune, M. Benabdellah a affirmé que les requêtes des protestataires sont à caractère strictement social, se rapportant au logement et à l’emploi, loin de toute connotation séparatiste, insistant sur «la dextérité, la sagesse, le discernement et l’audace» dans le traitement des problèmes socio-économiques dans les provinces du Sud. L’Algérie «assume la responsabilité de la situation dans les camps de Tindouf» et les chefs du polisario «ne font qu’exécuter ses ordres», a, par ailleurs, souligné le secrétaire général du PPS, en réponse à une question sur l’initiative prise par des ONGs marocaines qui ont opté pour l’envoi d’une lettre au président algérien au sujet de l’autorisation de visiter les camps, au lieu de s’adresser à la direction du front séparatiste. Au plan intérieur, M. Benabdellah a critiqué «l’acharnement et l’amplification» qui caractérisent les rapports des organisations internationales de défense des droits humains, à l’image du dernier rapport de HRW sur les arrestations effectuées au Maroc dans le cadre de la loi antiterroriste.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *