Sept candidatures par siège

Le nombre des candidatures présentées pour le renouvellement du tiers des membres de la Chambre des conseillers, (90 sièges) s’élève à 601 candidats, soit une moyenne de 7 candidatures par siège, a annoncé vendredi le ministère de l’Intérieur. Le délai réservé au dépôt des déclarations de candidatures au titre des élections prévues vendredi 2 octobre prochain pour le renouvellement du tiers des membres de la Chambre des conseillers avait débuté le 21 septembre et pris fin jeudi à midi.  Les candidatures présentées se répartissent, selon les collèges électoraux, en 379 candidats au titre du collège des membres des conseils des collectivités locales (54 sièges), 29 candidats du collège des membres des Chambres d’agriculture (11 sièges), 19 du collège des Chambres de commerce, d’industrie et des services (8 sièges), 20 du collège des membres des Chambres d’artisanat (7 sièges), un seul candidat du collège des membres des Chambres des pêches maritimes (1 siège) et 153 du collège des représentants des salariés (9 sièges), précise le communiqué. Les déclarations de candidatures déposées au titre du collège électoral des membres des conseils des collectivités locales et des collèges électoraux des membres des Chambres professionnelles, selon l’appartenance politique des candidats, font ressortir que 72 candidats se sont présentés au nom du Parti authenticité et modernité (PAM), 65 au nom du Parti de l’Istiqlal (PI), 53 du Rassemblement national des indépendants (RNI), 48 de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), 42 du Mouvement populaire (MP), 31 du Parti de la justice et du développement (PJD), 30 de l’Union constitutionnelle (UC), 23 du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et 20 candidats du mouvement démocratique et social (MDS).
Ces déclarations de candidatures concernent également 19 candidats du Parti de l’environnement et du développement durable, 11 du parti AlAhd démocratique, 7 pour le Front des forces démocratiques (FFD), 7 pour le Parti marocain libéral (PML), 6 pour le Parti du centre social (PCS), 5 du Parti des forces citoyennes (FC), 3 pour le parti du Congrès national ittihadi et autant pour le Parti du renouveau et de l’équité, un candidat pour le Parti de l’action (PA), un candidat pour Parti démocratique national (PDN) et un candidat sans appartenance.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *