Sit-in à Oujda de l’Association des Marocains expulsés d’Algérie en 1975.

L’Association des Marocains expulsés d’Algérie en 1975 a organisé, lundi, un sit-in devant le consulat d’Algérie à Oujda pour demander à ce que justice soit rendue aux 45.000 personnes victimes de cette décision arbitraire. Les participants à ce sit-in ont dénoncé ces expulsions et demandé à l’Etat algérien de réparer le préjudice et de reconnaître le crime qu’il a commis à l’encontre des familles marocaines qui ont été expulsées d’Algérie en 1975, le jour de l’Aid Al Adha, dans des conditions inhumaines. Munis du drapeau national et des portraits de SM le Roi, ils ont demandé des excuses officielles du gouvernement algérien. «Nous organisons ce sit-in pour réclamer la restitution des biens des Marocains victimes de cette expulsion abusive et la réparation des préjudices moraux et matériels qu’ils ont subis», a déclaré le président de l’Association des Marocains expulsés d’Algérie en 1975, M. Noureddine Daoudi. Les autorités algériennes avaient décidé, le 18 décembre 1975, d’expulser quelque 45.000 Marocains établis en Algérie depuis des dizaines d’années, a-t-il rappelé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *