Tabiti, présumé membre d’Al Qaïda, suspend sa grève de faim

Le juge d’instruction près la troisième chambre de la cour d’appel de Casablanca, Najem Bensami, a repris, jeudi matin, l’instruction dans l’affaire des membres du réseau d’Al Qaïda démantelé dernièrement par les autorités marocaines. On apprend auprès des sources sur place qu’il a entamé, vers 11h, l’interrogatoire de Zouhaïr Hilal Mohamed Tabiti, l’un des trois Saoudiens, présumés membres d’Al Qaïda et qu’il n’a pas encore fini quatre heures plus tard. Alors que Bahija Hidouri, épouse de Tabiti et le deuxième Saoudien, Hilal Jaber Awade Al Assiri attendaient encore leur rôle. Quant au troisième Saoudien, Abdellah M’seffer Al Ghamidi, il a été interrogé par le juge d’instruction lundi dernier. On apprend par ailleurs que le saoudien Zouhaïr Hilal Mohamed Tabiti a mis fin, jeudi matin, à sa grève de faim qu’il a observé depuis huit jours, après avoir son entré chez le juge d’instruction. Il se pourrait que ce dernier aurait promis de lui permettre au moins de recevoir la visite de sa belle-famille et sa récréation réglementaire en dehors de sa cellule. Signalons que le Marocain, Mohamed Nadiri, commerçant à Rabat et la troisième fille impliquée dans cette affaire, Naïma Haroune, ont été gardés à la prison. Une audience d’instruction sera fixée pour eux ultérieurement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *