Trois Français devant le tribunal militaire

Trois Français, arrêtés le 6 mai, à l’aéroport de Marrakech en possession d’un pistolet, de cartouches et d’une somme d’argent en euros non déclarées au service des douanes, ont été déférés, jeudi, par le Procureur général près la Cour d’appel de Rabat, au tribunal militaire permanent des FAR à Rabat, apprend-on de source judiciaire. Les prévenus, Hassan Daoud Youssef, d’origine égyptienne, Saadna El Houari et Jamal Mhadji, tous deux d’origine algérienne, sont poursuivis pour « détention illégale d’arme à feu et de munitions», «possession de sommes d’argent en monnaie étrangère d’origine douteuse non déclarée à la douane» et «blanchiment d’argent».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *