Trois idées fortes ont été développées par Nizar Baraka sur Radio Aswat.

Après son intervention lors du Conseil de gouvernement sur les hausses des tarifs enregistrées par certains produits alimentaires, le ministre  délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka, a pris la parole sur Radio Aswat, samedi dernier, pour expliquer au public les raisons de ces augmentations alarmantes. Mais l’intervention du ministre, qui était l’invité de notre confrère Khadija Redouane dans son émission «Daif Assaâ», a abordé aussi des questions d’ordre politique. Trois idées fortes ont été développées par M. Baraka : Le PI a beaucoup de respect pour le PAM, le PI ne partage pas toujours les positions exprimées par Hamid Chabat, le PI considère que le «complotisme» est une manière obsolète de voir la politique nationale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *