Un photographe palestinien décide de poursuivre en justice les médias espagnols.

Le photographe palestinien Hateem Omar, qui avait pris la photo de bébés blessés à Gaza, a décidé de poursuivre en justice les médias espagnols qui l’avaient présentée comme celle de victimes des événements de Laâyoune dans le cadre de leur campagne hostile au Maroc. Dans une déclaration publiée lundi par le portail du quotidien «Andalus Press», Hateem Omar a fait état de son amertume «pour l’utilisation de photos de victimes de l’agression israélienne contre le peuple palestinien pour ternir l’image des frères marocains», soulignant son refus d’exploiter «les souffrances du peuple palestinien» pour servir des intérêts n’ayant aucun rapport avec la juste cause palestinienne. Et d’ajouter qu’il a contacté de nombreuses organisations de défense des journalistes et de droit d’auteur pour dénoncer «ce flagrant usage de faux et accaparement de biens d’autrui» de la part de certains médias espagnols qu’il a décidé de poursuivre en justice. Cette photo avait été prise dans un hôpital de Khan Younès, dans le sud de Gaza en 2006, suite à un raid israélien qui avait visé une maison, tuant plusieurs enfants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *