25 ans de prison pour une ancienne championne de Taekwondo pour « homicide volontaire »

25 ans de prison pour une ancienne championne de Taekwondo pour « homicide volontaire »

La Chambre criminelle de 1-er degré près la Cour d’Appel de Rabat a condamné, jeudi, une ancienne championne de Taekwondo à 25 ans de prison ferme pour « homicide volontaire avec préméditation et ivresse apparente ».

La juridiction a également décidé, dans sa sentence, l’indemnisation des enfants et de l’épouse de la victime à raison de 50 mille dirhams chacun, et de 80 mille dirhams au profit de chacun de ses parents.

Les faits de cette affaire remontent au 30 octobre 2011, dans le quartier Al Menzeh, à Rabat, lorsque la mise en cause (Aicha K.) avait asséné des coups à la victime (Younes K.), boucher de son état, à l’aide d’une arme blanche, le tuant sur le coup.

Les éléments de la police judiciaire avaient procédé à l’arrestation de la mise en cause, qui était en état d’ébriété, et à la saisie de l’arme du crime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *