Benmoussa invité à la Chambre des conseillers

La nouvelle charte sociale ambitionne de renforcer les mécanismes de participation et de bonne gouvernance et d’apporter des réponses efficientes aux changements que connaît le Maroc, a indiqué, mercredi, le président du Conseil économique et social (CES), Chakib Benmoussa. Cette charte vise également à promouvoir le dialogue social et consacrer les droits et principes stipulés par la charte et les moyens de les mettre en œuvre, a souligné M. Benmoussa lors d’une journée d’étude organisée à Rabat par la Chambre des conseillers en partenariat avec le CES. Après avoir rappelé que la Constitution fait du CES un espace contribuant à l’élaboration des politiques publiques relatives aux questions économiques, sociales et culturelles, M. Benmoussa a relevé que le Conseil propose, à cet égard, des réponses prenant en compte les attentes des citoyens en ce qui concerne notamment la mise en application effective de ces droits et le respect de l’autorité de la loi. Et d’ajouter que le rapport du CES intitulé : «Pour une nouvelle Charte sociale: des normes à respecter et des objectifs à contractualiser» se base sur un référentiel de nature à faciliter l’évaluation des politiques publiques et à élaborer des projets qui seront au niveau des défis économiques sociaux et environnementaux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *