Centre des études sahariennes : Le chercheur Pierre Bonte n est plus

Centre des études sahariennes : Le chercheur Pierre Bonte n est plus

Pierre Bonte, spécialiste  de renommée mondiale des sociétés sahariennes et grand connaisseur du Maroc saharien, est décédé lundi 4 novembre à Paris. Né le 25 août 1942  dans le département du Nord en France, le défunt  était titulaire d’un Doctorat d’État en ethnologie et anthropologie sociale (Paris-EHESS, 1998), membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France et de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et directeur de recherches au Centre national de recherche scientifique (CNRS).

Responsable depuis le milieu des années 1960 de nombreuses missions d’étude au Niger, en Algérie, en Mauritanie, au Mali, au Maroc et en Tunisie, M. Bonte est l’auteur de nombreuses contributions scientifiques et d’ouvrages. En 1991, le défunt codirige avec Michel Izard le Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie, réédité plusieurs fois en français et traduit vers l’espagnol, le roumain, l’arabe et l’italien.

Concernant le Maroc, pays qu’il connaissait, appréciait et visitait, Pierre Bonte est l’auteur en 2009 avec Mohamed Elloumi, Henri Guillaume et Mohamed Mahdi d’une étude intitulée «Développement rural, environnement et enjeux territoriaux. Regards croisés Oriental marocain et Sud-est tunisien». Pierre Bonte a aussi été l’auteur d’un «Essai sur les formations tribales du Sahara occidental» paru en 2007 aux éditions Luc Pire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *