Efficacité énergétique : L’ONEE franchit la barre des 9 millions de LBC installées

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a célébré, mardi 2 novembre 2016 à Casablanca, l’installation de sa 9 millionième Lampe à Basse Consommation (LBC).

 S’inscrivant dans le cadre de l’opération « INARA » qui vise le remplacement de 15 millions de lampes à incandescence par des Lampes à Basse Consommation, cet événement rentre dans le cadre de la poursuite des actions engagées par l’Office depuis plus de dix ans pour l’encouragement à l’efficacité énergétique.

« INARA » a été lancée en 2007 et a été achevée en 2010 permettant l’installation de 5 millions de LBC au niveau de l’ensemble des communes où l’Office assure la distribution de l’électricité, ont indiqué des responsables de l’ONEE lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de cette initiative.

Cette opération a permis une d’énergie cumulée d’environ 2 600 GWh, une réduction des émissions de CO2 de 330 mille tonnes par an et une économie annuelle en fioul de 110 mille tonnes.

Une deuxième phase, « INARA II », financée par la Banque Allemande KFW et d’un Don d’United Nations Environment Prograrn (UNEP), a été lancé en décembre 2014 et vise à réaliser un effacement prévisionnel de 330 MW durant la pointe (soit 5.6 % de l’appel de puissance maximum enregistré en 2015) ainsi qu’une économie d’énergie de l’ordre de 770 GWh/an, soit une économie annuelle en fioul estimée à 290 000 tonnes.

Selon l’Office, d’autres mesures importantes en matière d’efficacité énergétique seront lancées incessamment dont, en particulier, l’introduction de la technologie LED pour les besoins de l’éclairage résidentiel et public et l’installation de compteurs Bi-horaires Basse Tension pour les clients résidentiels ou patentés dont la consommation dépasse 500 kWh par mois. L’ONEE contribue également à la mise en œuvre de mesures prises par les Pouvoirs Publics pour le renforcement de l’efficacité énergétique dont l’application de l’horaire GMT+1 et la mise en place de structures tarifaires favorisant la rationalisation de la consommation de l’électricité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *