En dépit d’une conjoncture difficile: Emirates réalise une de ses meilleures performances de profits semestriels

En dépit d’une conjoncture difficile: Emirates réalise une de ses meilleures performances de profits semestriels

Le chiffre d’affaires du Groupe Emirates a atteint, pour la période des six premiers mois de l’exercice actuel 46,1 milliards AED (12,6 milliards de dollars), contre 47,2 milliards AED (12,9 milliards de dollars) enregistrés au cours de la même période de l’exercice précédent, une baisse de 2,3% assujettie à la force du dollar américain face aux principales devises.

Pour expliquer cette baisse, Son Altesse Sheikh Ahmed Bin Saeed Al Maktoum, PDG d’Emirates Airline et du Group, a déclaré: «Nos résultats financiers ont été durement impactés par la puissance du dollar américain par rapport aux autres devises.

La situation de change, combinée avec les conflits régionaux actuels et la faiblesse des perspectives économiques dans de nombreuses régions du monde, a réduit l’impact positif de la baisse des prix du carburant au cours du premier semestre de notre exercice 2015-2016. Cependant, nous avons pris la décision calculée et étudiée  de ne pas couvrir nos achats de carburant.  Une décision  fructueuse puisque les prix du carburant ont continué de fléchir. Emirates a également pris la décision de faire profiter ses passagers des économies réalisées sur les prix du carburant en réduisant la surcharge et en baissant les tarifs sur son réseau mondial».

Le Groupe reconnaît ainsi avoir enregistré une de ses meilleures performances de profits semestriels, avec un bénéfice net en hausse à 3,7 milliards AED (1 milliard de dollars), une  hausse de 65% par rapport aux résultats de l’année dernière. L’état de trésorerie du Groupe, au 30 septembre 2015, a été évalué à 14,8 milliards AED (4 milliards de dollars), comparativement à une évaluation de 20,0 milliards AED (5,5 milliards de dollars) au 31 mars 2015.

Cela se rétribue aux  investissements fondamentalement déployés dans la nouvelle flotte, aux projets d’infrastructures liés au transport aérien ainsi qu’aux opérations d’acquisitions stratégiques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *