Ferroviaire : Des LGV pour Tanger-Agadir et Oujda-Agadir d’ici 2040

Ferroviaire : Des LGV pour Tanger-Agadir  et Oujda-Agadir d’ici 2040

Le réseau ferroviaire devrait connecter, pratiquement, l’ensemble des villes marocaines dans les deux prochaines décennies. C’est ce que l’on peut tirer du plan ferroviaire établi à l’horizon 2040. Le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau se fixe dans ce sens trois principaux axes, à savoir la modernisation du réseau ferroviaire, l’amélioration de sa productivité et le renforcement de sa compétitivité. Ces objectifs ne peuvent être atteints sans l’élargissement de la couverture de l’actuel réseau et qui porte à ce jour sur une longueur de 2.109 kilomètres. A l’horizon 2040, La ligne grande vitesse (LGV) devrait mesurer les 1.500 kilomètres.

La première ligne consistant à relier Tanger à Casablanca devrait s’étendre ultérieurement à Agadir passant par Marrakech et Essaouira. Du côté Est, une nouvelle Ligne grande vitesse devrait relier Oujda à Agadir passant par Taourirt, Fès, Meknès, Rabat, Mohammedia, Settat, Benguerir, Marrakech et Essaouira. En parallèle le réseau classique devrait couvrir à l’horizon 2040 une distance de l’ordre de 2.743 kilomètres. Il reliera du Nord à l’Est : Tanger, Tétouan, Al Hoceima, Nador et Oujda. Une nouvelle ligne sera, en outre, créée pour relier Meknès à Kasba Tadla passant par Azrou et Midelt. Une liaison ferroviaire devrait également voir le jour connectant ainsi Beni Mellal à Errachidia, en parcourant El Kelaa des Sraghna, Marrakech, Ouarzazate, Zagora et Tinghir. Du côté sud de la carte, des lignes ferroviaires verront le jour reliant Taroudant à Laayoune, en traversant Ait Melloul, Agadir, Tiznit, Guelmim, Tan Tan et Tarfaya.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *