Financement de projets de développement

Financement de projets de développement

La Banque européenne d’investissement (BEI) a engagé 100 millions d’euros en faveur de MedZ, filiale de CDG Développement. En effet, un contrat de financement a été signé, jeudi 4 octobre à Rabat, par Anass Houir Alami, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion et président du Conseil de surveillance de MedZ, et Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI. Ce financement est dédié aux sept projets de technopoles lancés par MedZ à travers l’ensemble du Royaume du Maroc.
Ces espaces d’accueil novateurs ont pour objectif d’offrir des infrastructures et des services de niveau international et d’accompagner le développement et la compétitivité des entreprises, grâce à la prise en compte des besoins de formation et de R&D. Aussi, le prêt de la BEI a été sollicité dans le cadre de la convention-cadre entre la BEI et le Maroc, portant sur la mise en œuvre d’une coopération financière et technique au titre du programme MEDA et des financements de la banque dans les pays tiers méditerranéens. Ainsi, lors de la cérémonie de signature, M. Houir Alami a souligné que «MedZ, qui fête ses 10 ans d’existence cette année, a connu un développement très soutenu de son activité. Elle contribue à plusieurs projets d’envergure en matière d’infrastructure, au service du développement économique et social du Royaume. Aujourd’hui, MedZ ambitionne de faire évoluer ses projets en pôles d’excellence et de compétitivité, pour en faire de véritables moteurs de développement régional et territorial». Et de poursuivre : «ce financement vient à point nommé pour appuyer le programme d’investissement ambitieux de MedZ, qui avoisine les 3 milliards de dirhams, pour ces 7 technopoles.
La signature de cette convention est un gage de confiance envers MedZ, et plus généralement envers le Groupe CDG, à porter des projets structurants et emblématiques, à même d’accompagner de façon pérenne les stratégies sectorielles et d’accélérer le progrès».
À noter que depuis janvier 2012, la BEI s’est engagée pour plus de 450 millions d’euros en faveur de projets concrets participant directement au développement économique et social du Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *