Justice: Plaidoyer pour l’accélération de la dynamique de réforme

L’indépendance et la mise à niveau de la justice à la lumière de la nouvelle Constitution sont indispensables pour rétablir la confiance des citoyens dans l’appareil judiciaire et la consécration de la démocratie, ont indiqué des juristes, experts et militants des droits de l’Homme réunis samedi à Agadir.
Pour le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Sebbar, il existe un lien étroit entre la mise à niveau de la justice et le rétablissement de la confiance des justiciables, une nécessité qu’impose aujourd’hui, selon lui, l’adoption par le Maroc d’une nouvelle Loi fondamentale.
«L’autorité judiciaire est le principal mécanisme pour la protection des droits et des libertés», a rappelé M. Sebbar lors de cette rencontre tenue sous le thème : «La réforme de la justice entre aspirations des professionnels et attentes des citoyens». Il a souligné à cet égard que la nouvelle Constitution consacre et renforce l’indépendance de la justice qui est désormais un pouvoir indépendant des pouvoirs législatif et exécutif, d’où l’importance d’activer, selon lui, le chantier de réforme du secteur, tant aux plans technique, logistique, humain qu’en terme de politiques publiques. «Il est indispensable que le citoyen ressente concrètement que la justice est accessible et que les valeurs d’équité et de justice priment avant tout», a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *