Laâyoune: Plus de 180 mille personnes marchent pour la marocanité du Sahara

Laâyoune: Plus de 180 mille personnes marchent pour la marocanité du Sahara

Partie du stade Cheikh Mohamed Laghdaf vers le siège de la  Minurso situé lui-même au sein du quartier Al-Massira, la foule a entonné l’hymne national, ainsi que des chants patriotiques célébrant l’attachement indéfectible des Marocains, où qu’ils soient, à la mère-patrie de Tanger à Lagouira.

Plus de 180 mille personnes ont pris part à une marche historique mardi après-midi devant le siège de la Minurso pour protester contre les déclarations hostiles de Ban Ki-moon.
Après Rabat, des milliers de Marocains sahraouis ont manifesté dans la ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, pour protester contre les propos du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon sur le Sahara marocain lors de sa récente visite à Tindouf.

Venus des quatre coins de Laâyoune, ainsi que des villes avoisinantes (Boujdour, Smara et Tarfaya), les participants ont scandé des slogans à la gloire du Sahara marocain en réaffirmant de vive voix le consensus national autour de l’intégrité territoriale de leur pays.
Les manifestants ont ainsi une nouvelle fois réitéré l’engagement du Sud au Nord pour la première cause nationale, et contrecarrer toute tentative visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume.

Les marcheurs ont appelé les Nations Unies à procéder le plus vite possible au recensement des habitants des camps de Tindouf pour couper l’herbe sous le pied du Polisario et des officiers algériens et mettre fin au détournement de l’aide humanitaire internationale comme le confirme un rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF), rendu public en janvier de l’année précédente.

Drapés des couleurs du drapeau national, en  Draaya et Melhfa sahraouies, les représentants de toutes les tribus marocaines sahraouies ont exprimé leur attachement et leur fierté de la marocanité du Sahara qui connaît un développement encore inimaginable il y a quelques années.

Partie du stade Cheikh Mohamed Laghdaf vers le siège de la  Minurso situé lui-même au sein du quartier Al-Massira, la foule a entonné l’hymne national, ainsi que des chants patriotiques célébrant l’attachement indéfectible des Marocains, où qu’ils soient, à la mère-patrie de Tanger à Lagouira.
Les participants à cette marche spontanée organisée par le tissu associatif et les forces vives ont mis en garde contre la méconnaissance de la réalité sur le terrain, et l’instrumentalisation de la question du Sahara par certaines parties hostiles au Royaume à des fins purement politiques. Ils ont également évoqué les violations systématiques des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf où des milliers de Sahraouis sont détenus dans des conditions inhumaines.
Par l’occasion une lettre de protestation a été remise par les manifestants à un responsable de l’ONU pour exprimer la profonde consternation de la population locale suite aux gestes et déclarations de Ban Ki-moon.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *