Le clergé américain contre le Polisario

Le clergé américain contre le Polisario

Le révérend Rob Schenk est un homme de religion qui n’a pas la langue dans sa poche. Président du Conseil du clergé national américain, il affirmait, juste avant d’entamer une campagne de sensibilisation au sort des séquestrés de Tindouf, que la "responsabilité chrétienne" l’obligeait à venir en aide aux dizaines de milliers de personnes vivant un long calvaire sur le sol algérien.
Rob Schenk a initié, depuis dimanche dernier, une tournée de cinq jours englobant deux Etats et trois villes pour exposer à ses compatriotes les souffrances des Sahraouis retenus depuis plus de trente ans à Tindouf par le Polisario avec la complicité de l’Algérie. Cette tournée, où Rob Schenk est accompagné de plusieurs ex-détenus à Tindouf, comprend des forums à destination des médias, des ONGs humanitaires et des hommes de religion. Le Conseil du clergé national américain entend ainsi mobiliser pour l’ouverture d’une enquête sur la situation dans les camps de Tindouf et dévoiler les pratiques inhumaines du Polisario.
Lundi 7 août 2006 à Knoxville, une forte assistance a déjà écouté les témoignages d’une délégation d’ex-détenus du Polisario dont des membres  avaient été déportés à Cuba, sur la célèbre "Île de la Jeunesse", pour y subir un endoctrinement idéologique, mais surtout pour être séparés de leur famille, de leur pays et de leur environnement. Une publication proche du Conseil du clergé national américain, la " Christian Newswire", a écrit, à ce propos, que le Polisario, "organisation terroriste d’inspiration marxiste", s’est convertie, avec le déclin du communisme, au "crime international pour financer ses opérations". Dans cet article, il est clairement fait référence aux aides de plusieurs millions de dollars, récoltées en grande partie auprès des ONG chrétiennes et qui finissent sur le marché noir.
Lors de la rencontre de lundi à Knoxville, Rob Schenk s’est dit choqué du train de vie que mènent les dirigeants du Polisario aux dépens des populations séquestrées à Tindouf privées des aides qui leur sont, en principe, destinées. L’objectif des tournées du Conseil du clergé national américain est de sensibiliser à ce "vestige méconnu de la guerre froide" et de ses répercussions sur des populations innocentes.
Après Knoxville, Rob Schenk et ses accompagnateurs sont attendus ce mercredi 9 août dans la ville de Galtinburg pour un autre forum de sensibilisation avant de débarquer, le 11 du même mois, à Houston au Texas.
Une autre campagne de sensibilisation aux drames de Tindouf est programmée par le Conseil du clergé national américain en décembre 2006. Cette étape prévoit des forums et des tournées dans plusieurs villes de l’Arizona et de la Californie. Parmi les membres de la délégation d’ex-détenus marocains chez le Polisario figurent Bachir Edkhil, ancien membre de la direction du Polisario, Saâdani Maoulanine qui a été déportée à Cuba alors qu’elle était enfant, ainsi que Abdallah Lamani et Ali El Jaouhar, deux autres ex-prisonniers et célèbres témoins des horreurs commises par le Polisario.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *