Le Conseil de gouvernement adopte plusieurs propositions de nomination aux hautes fonctions

Le Conseil de gouvernement adopte plusieurs propositions de nomination aux hautes fonctions

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a adopté plusieurs propositions de nomination aux hautes fonctions conformément aux dispositions de l’article 92 de la constitution et de la loi 02-12 relative aux nominations aux hautes fonctions.
Trois nominations ont été approuvées concernant trois administrateurs généraux relevant du secteur de la formation professionnelle, présentées par le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Mostapha El Khalfi dans un communiqué lu à l’issue de la réunion.

Ont été également approuvées les nominations de deux directeurs des Offices régionaux de mise en valeur agricole des régions de Doukala-Abda et Souss-Massa-Drâa, sur présentation du ministre d’Etat, Abdellah Baha, au nom du ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, et ce dans le cadre du mouvement des directeurs tel que stipulé par la loi, a ajouté M. El Khalfi.

Cette initiative témoigne de l’importance qu’accorde le gouvernement aux normes et principes constitutionnels relatifs aux nominations, en particulier la méritocratie, la transparence et l’égalité des chances ainsi que l’optimisation de l’efficience de l’administration, a poursuivi le ministre.
M. El Khalfi a souligné que l’approbation de ces nominations ont été fondées sur l’examen des critères adoptés à cet effet, ayant trait notamment au parcours et acquis professionnelles et scientifiques des candidats, mettant en exergue « la dynamique notable » visant le renouvellement du système administratif au Maroc, la valorisation des ressources humaines et la garantie de l’évolution de la carrière dans les administrations publiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *