L’opération bénévole d’inwi : Après Béni Mellal, «Dir Iddik» s’invite à Fès

L’opération bénévole d’inwi : Après Béni Mellal, «Dir Iddik» s’invite à Fès
Fidèle à son engagement caritatif, inwi perpétue sa traditionnelle action «Dir Iddik» en organisant les 14 et 15 mars la deuxième opération de l’année à Fès. Après Béni Mellal, c’est au tour de la capitale spirituelle d’être drapée des slogans de bénévolats d’inwi. 
 
A Béni Mellal, ils étaient 1.030 bénévoles à répondre présent et à se rendre dans les locaux de quatre associations locales où ils ont effectué différents travaux de rénovation et d’entretien. Cette étape a tenu toutes ses promesses.
 
Pour la seconde étape, celle de Fès, environ 2000 femmes, hommes et enfants, se sont mobilisés pour la bonne cause. Cette fois, Dir Iddik s’est rendu dans les locaux de plusieurs associations. Il s’agit  du Centre multidisciplinaire Bab Khoukha, le centre de bienfaisance Tajmouati-Ras Elma et la section régionale de l’Association Alaouite des non-voyants.
 
Dans une ambiance festive durant laquelle tous les participants se sont serré les coudes, l’essence même de la citoyeneté a été purement consommée. L’étape de Fès a été marquée par la présence du trio marrakchi Fnaïre. Les célèbres rappeurs de la ville ocre n’ont pas ménagé leurs efforts et ont participé aux côtés des bénévoles fassis aux travaux de rénovation des trois associations avant de les gratifier, dimanche soir, d’un grand spectacle musical.
 
«Plus qu’un programme de responsabilité sociale, Dir Iddik est aujourd’hui un label du volontariat et du don de soi. C’est une communauté, chaque jour plus nombreuses, de jeunes marocains qui viennent en aide à leur prochain et qui s’investissent dans la vie associative de leurs cités», explique Frédéric Debord, Directeur général de inwi.
 
Acteur économique de référence, inwi a, depuis son lancement, prêté une attention toute particulière aux enjeux liés au développement humain et au développement durable. Sa politique de Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) se décline à travers plusieurs actions innovantes comme celle de Dir Iddik qui fera escale fin mars à Rabat avant de faire un saut à Casablanca avant le mois de Ramadan. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *