Visites du Souverain en Russie et en Chine: Diplomatie royale sous le signe de la diversification de partenaires

Visites du Souverain en Russie et en Chine: Diplomatie royale sous le signe de la diversification  de partenaires

Au cours de sa visite en Chine, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions pour la suppression des visas pour les ressortissants chinois.

Le Maroc inaugure une nouvelle ère dans sa politique étrangère. Au cours des derniers mois, la diplomatie royale a clairement été placée sous le signe de la diversification des partenaires. Dans ce sens, Sa Majesté le Roi a effectué en mars 2016 une visite officielle en Fédération de Russie. Une visite hautement symbolique à un Etat membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU (Organisation des Nations Unies).

Ce déplacement a été marqué par les entretiens effectués par Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Des entretiens qui ont été couronnés par la signature de plusieurs conventions de coopération dans divers domaines avec comme objectif principal d’approfondir davantage le partenariat stratégique russo-marocain.

Les deux parties ont ainsi procédé à la signature d’un protocole d’échange d’informations relatif à la circulation des marchandises et véhicules entre le Maroc et la Russie ainsi qu’un mémorandum d’entente sur la coopération entre le ministère des habous et le Conseil de la choura des muftis de Russie. De même, les deux parties ont signé un mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine de l’énergie entre le Maroc et la Russie, notamment en matière de gaz naturel liquéfié, de gaz de pétrole liquéfié, d’électricité, d’énergies renouvelables et d’exploration d’hydrocarbures. Quelques semaines après la visite royale en Russie, le Souverain s’est déplacé à la tête d’une délégation marocaine importante en Chine. Le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping a réservé un accueil officiel en l’honneur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Les deux chefs d’État ont par la suite procédé à la signature de la déclaration conjointe concernant l’établissement d’un partenariat stratégique entre les deux pays. Les deux parties ont également signé au cours de la visite royale plusieurs documents de coopération bilatérale, ayant trait notamment aux domaines judiciaire, économique, financier, industriel, culturel, touristique, énergétique, des infrastructures et consulaires. Et en vue de donner une forte impulsion au partenariat entre le Royaume et l’Empire du Milieu, les deux pays ont signé au cours de la visite royale plusieurs conventions de partenariat public-privé, inscrites dans le cadre du partenariat stratégique liant le Royaume du Maroc à la République populaire de Chine.

L’une des conventions concerne un mémorandum d’entente pour la création d’un parc industriel et résidentiel à Tanger entre le Royaume du Maroc et le Groupe chinois Haite. Une autre convention a porté sur un accord de coopération dans le domaine de l’investissement et des finances entre le gouvernement du Royaume du Maroc et la banque chinoise «Industrial and Commercial Bank of China Limited». Au cours de cette même visite, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions pour la suppression des visas pour les ressortissants chinois. Lors de l’entretien qu’a eu SM le Roi Mohammed VI avec le président Xi Jinping, au Palais du peuple à Pékin, le Souverain avait annoncé au chef de l’État chinois la décision de supprimer, à compter du 1er juin 2016, les visas pour les ressortissants chinois. Une décision qui est venue confirmer la vision et la volonté royales consistant à approfondir et diversifier les relations sino-marocaines. Les visites en Russie et en Chine avaient été précédées fin 2015 par un périple royal en Inde, l’autre puissance mondiale montante. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a, dans ce sens, pris part au Sommet Inde-Afrique. Une participation marquée notamment par le discours prononcé par le Souverain devant les participants au Sommet. SM le Roi a plaidé en faveur d’une approche intégrée, axée sur la mise en place d’une coopération étroite dans l’objectif de bâtir un partenariat prometteur tourné vers l’avenir et ouvrant la voie à la réalisation des aspirations des populations au progrès, à la prospérité et au bien-être, et barrant la route devant les menaces pesant sur la stabilité et la sécurité des pays, car sans ces deux conditions, les pays en développement ne pourront pas améliorer leur situation sociale et mener à bonne fin leurs initiatives de développement. Par ailleurs, SM le Roi a eu des entretiens avec le Premier ministre indien Narenda Modi, en marge du 3ème Sommet Inde-Afrique. Lors de ces entretiens, le Souverain a invité le chef de l’Exécutif indien à «se rendre au Maroc pour  une visite de travail englobant les différents champs de coopération et porteuse de cette nouvelle dynamique qui marque les relations entre les deux pays».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *