Hyundai Elantra : Accent sur l’originalité

Hyundai Elantra : Accent sur l’originalité

Question : quelle est la Hyundai (hors véhicules utilitaires) la plus vendue dans le monde ? La i10 ? Non ! L’Accent ? Non ! Bon, on ne va pas passer toute la gamme en revue… C’est le modèle Elantra, également appelé Avante (en Corée), qui figure en haut du tableau avec plus de 6 millions d’exemplaires diffusés aux quatre coins du globe et ce, depuis le lancement de sa première génération en 1990. Au-delà de cette popularité et lorsqu’on sait que ce modèle opère dans l’un des segments les plus concurrentiels, avec des compactes tricorps de référence comme la Honda Civic, la Mazda3 ou la Volkswagen Jetta, on comprend alors toute la pression qui a prévalu durant la gestation de cette nouvelle Elantra.
Et le résultat est plus que réussi : impressionnant! Esthétiquement tout d’abord, avec une ligne remarquablement sculptée qui fait vite oublier le look passe-partout de l’actuelle Elantra.
D’un côté à l’autre, les blocs de phares remontant vers le haut bercent un regard expressif à cette coréenne qui se rapproche fortement des dernières productions de Hyundai et notamment, la familiale Sonata. Même constat pour ce qui est du traitement de la partie arrière, où l’on remarque de larges feux ondulés jusqu’aux ailes. Mais c’est surtout par son profil que l’Elantra 2011 est la plus spectaculaire, avec son pavillon arqué, ses flancs nervurés et sa malle assez droite campée sur un porte-à-faux arrière court. En fait, cette nouvelle mouture fait de l’Elantra la première compacte tricorps profilée comme un coupé à quatre portes !
Preuve que l’auto n’est pas fluide que du regard, elle affiche l’un des meilleurs coefficients aérodynamiques du segment, soit un Cx de 0,28. Voilà pour dire que les ingénieurs de Hyundai ont bien travaillé, comme en attestent également les qualités de sa nouvelle structure monocoque, soit une rigidité torsionnelle accrue de 37% et un poids allégé de quelques dizaines de kilos.
Question dimensions, si la longueur est restée inchangée à 4,5 mètres, il faut savoir que l’empattement a été porté à 2,70 m, soit 51 mm de plus. De quoi présager une meilleure habitabilité aux jambes, alors que le volume du coffre, lui, a bel et bien progressé passant de 402 à 420 litres. Plus accueillante, la nouvelle Elantra l’est aussi en termes de présentation intérieure, qui a profité d’une totale refonte. Le poste de conduite affiche un design très avec un volant et une console centrale dont les lignes évoquent le faciès original du véhicule. Puis surtout, l’équipement traduit une montée en gamme, avec notamment l’ABS, 6 airbags et l’ESP de série, quelques «plus» tels que le cuir ou le climatiseur bizone sur les versions chic, tandis que de nouvelles options comme la caméra de recul et les sièges avant chauffants et ventilés font carrément jouer l’Elantra dans la cour des berlines du segment supérieur.
Mécaniquement, la nouvelle Elantra devrait également marquer le pas avec sa devancière, ne serait-ce que parce qu’elle profite du tout nouveau diesel 1.7 CRDi. Même dans sa version «dégonflée» à 115 chevaux, ce moteur de dernière génération fera de l’Elantra une offre incontournable parmi les berlines moyennes tricorps à vocation familiale.
Déjà commercialisée sur le marché coréen, ainsi qu’en Amérique du Nord, la nouvelle Elantra devrait débarquer au Maroc courant 2011, mais probablement pas avant le troisième trimestre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *