Un milliard de miles: UPS atteint son objectif avant l’heure

Un milliard de miles: UPS atteint son objectif avant l’heure

Il y a déjà 4 ans, UPS s’était fixé l’objectif de parcourir lesdits kilomètres au volant de ce genre de véhicules d’ici la fin de l’année 2017.

Autour de la notion du développement durable s’articulent bien des engagements écologiques. Pour ce faire, UPS, entreprise postale dont le siège se trouve à Atlanta, vient d’annoncer avoir atteint son objectif bien avant qu’il n’arrive à échéance. L’objectif étant de parcourir 1,6 milliard de kilomètres (1 milliard de miles) au volant de sa flotte de véhicules fonctionnant au carburant alternatif et dotés d’une technologie avancée.

Cette prouesse, fruit de 10 années d’apprentissage a été concrétisée grâce à son « laboratoire sur roues».   L’engagement à long terme d’UPS en matière de développement durable est en train de révolutionner le monde de la logistique et du transport commercial, tout en stimulant la croissance du marché des carburants propres et en initiant d’importantes avancées en matière d’ingénierie. Les progrès réalisés par l’entreprise en la matière sont présentés dans le 14ème Rapport annuel sur le développement durable.

UPS-1

«Nous nous étions fixé un objectif ambitieux en termes de développement durable; nous avions décidé de tirer le meilleur parti de notre laboratoire sur roues en parcourant 1,6 milliard de kilomètres  au volant de véhicules propres fonctionnant au carburant alternatif, soit plus de 4.000 voyages vers la Lune», a déclaré David Abney, président-directeur général d’UPS.

Et de poursuivre : «Bien que nous venions tout juste d’atteindre cet objectif, notre engagement en termes de recherche de carburants alternatifs remonte en réalité aux années 1930. UPS étudiait alors la technologie des véhicules électriques. Avec plus de 100.000 conducteurs parcourant plus de 4,8 milliards de kilomètres chaque année, notre avenir dépend de notre capacité à répondre à la demande croissante en matière de commerce international, tout en réduisant notre impact sur l’environnement.»
UPS-3
Il y a déjà 4 ans, UPS s’était fixé l’objectif de parcourir lesdits kilomètres au volant de ce genre de véhicules d’ici la fin de l’année 2017.

En dépassant cet objectif avec un an d’avance, UPS a initié le remplacement, actuellement en cours, d’environ 12% des véhicules à carburant conventionnel diesel ou essence composant jusque-là sa flotte terrestre par des véhicules fonctionnant au carburant alternatif, notamment le gaz naturel renouvelable et le diesel renouvelable.
«La question n’était pas de savoir si nous devions recourir aux carburants alternatifs», a précisé Mike Whitlatch, vice-président du département acquisition et stratégie énergétique mondiale d’UPS. «Elle consistait plutôt à se demander comment nous pouvions optimiser le recours aux carburants alternatifs, afin qu’il profite au mieux à UPS ainsi qu’à l’environnement. Nous nous sommes penchés sur le sujet pendant plus de 10 ans, et nous sommes désormais en mesure de parcourir à l’échelle mondiale plus de 1,6 million de kilomètres  chaque jour au volant de notre flotte de véhicules à carburant alternatif et à technologie de pointe.»

D’ici la fin de l’année 2016, UPS aura investi depuis 2009, à travers le monde, plus de 675 millions d’euros dans des véhicules fonctionnant au carburant alternatif et dotés d’une technologie avancée, et des stations de ravitaillement. Selon les responsables de l’entreprise, cet investissement continu, associé à des politiques d’aide gouvernementale et un ensemble de partenaires collaboratifs, nous a permis de développer et de recourir à des infrastructures, des véhicules et des carburants alternatifs partout dans le monde. «Un peu partout dans le monde, de nombreuses villes dont le trafic est fortement encombré instaurent des zones sans émission de gaz d’échappement et UPS souhaite conserver une longueur d’avance en investissant dans des technologies avancées et en imaginant la flotte de livraison commerciale de demain», a indiqué David Abney.

UPS

Parce qu’UPS a conscience que les carburants alternatifs et les technologies avancées présentent tous deux des avantages en fonction du trajet effectué et de la géographie des lieux, l’entreprise déploie les plus des 7.200 véhicules composant son laboratoire sur roues afin de déterminer quel carburant est le plus adapté à chaque situation. Qu’il s’agisse de vélos traditionnels ou à assistance électrique dans des zones urbaines denses telles que Londres ou Hambourg, de véhicules électriques ou hybrides aux États-Unis, ou de véhicules fonctionnant au gaz naturel, au gaz naturel renouvelable ou au propane dans le monde entier, UPS met l’accent sur l’innovation en matière de développement durable aux quatre coins du monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *