Cinéma Rif : Les grands chefs-d’œuvre de l’opéra et du ballet à l’affiche

Cinéma Rif : Les grands chefs-d’œuvre de l’opéra et du ballet à l’affiche

Nouvelle saison de la transmission directe des spectacles The Metropolitan Opera de New York et de la salle de Moscou

Des coulisses du célèbre théâtre français aux somptueuses demeures de bal, la vie parisienne prend possession de la scène du Metropolitan Opera.

Fort du succès que connaît l’opération de la transmission directe des spectacles The Metropolitan Opera de New York et de la salle de Moscou, le cinéma Rif entame une nouvelle saison avec une programmation variée. Au menu : ballet et opéras les plus connus et les grands classiques revisités par les plus célèbres chorégraphes d’aujourd’hui. Voici une petite sélection des spectacles à venir.  A commencer par l’opéra «Adriana Lecouvreur». C’est une œuvre composée par Francesco Cilea et qui présente le trio grandiose Anna Netrebko, Anita Rachvelishvili et Piotr Beczała. Ceux-ci se livrent aux jalousies amoureuses dans la nouvelle production de Sir David McVicar.

Des coulisses du célèbre théâtre français aux somptueuses demeures de bal, la vie parisienne prend possession de la scène du Metropolitan Opera. A ne pas rater également l’opéra «Carmen». Cette œuvre est composée par Georges Bizetsera et interprétée par l’étoile montante de la scène lyrique Clémentine Margaine. Celle-ci interprète la sulfureuse Carmen aux côtés du couple Aleksandra Kurzak-Roberto Alagna. Les férus du ballet de Bolchoi seront bien régalés lors de cette saison avec «La Bayadère». Cette production grandiose, reflet de l’Inde fantasmée des saris colorés et des temples sacrés, enchantera les amoureux des grands classiques du ballet. Une œuvre à ne pas manquer, tant pour ses personnages tranchés prêts à tout par amour que pour la scène du «Royaume des ombres», aussi connue comme l’Acte Blanc, restée l’une des scènes les plus célèbres de l’histoire du ballet, perfection chorégraphique avec ses lignes infinies de tutus blancs.

«La danseuse sacrée Nikiya et le guerrier Solor s’aiment en secret. Mais le Grand Brahmane, jaloux, surprend leur rencontre et s’empresse de dénoncer cet amour interdit au Rajah. Le Rajah rappelle Solor à son devoir : il devra épouser Gamzatti, sa fille. Mais il est des serments d’amour comme des serments sacrés qu’on ne peut pas briser», peut-on lire dans le synopsis. Toujours dans le cadre du ballet de Bolchoï, «La belle au bois dormant» est également inscrite au programme. C’est sans doute le plus mythique des ballets de Tchaïkovski. Dansée par le Bolchoï, cette œuvre déploie toute sa magie. Avec virtuosité, les étoiles s’élancent dans des décors somptueux dignes des plus grands contes de fées. La Princesse Aurore est dansée par l’une des plus jeunes étoiles du ballet, Olga Smirnova, dont la grâce se prête à merveille à ce bijou classique, idéal pour s’initier à l’art du ballet.

Dates de transmission

• «Adriana Lecouvreur» :   le 12 janvier

• «La Bayadère» : le 20     janvier

• «Carmen» : Le 2 février

• «La belle au bois dormant» : le 10 mars

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *