Domaine culturel : Ce que prévoit la stratégie gouvernementale

Domaine culturel : Ce que prévoit la stratégie gouvernementale

Valorisation du patrimoine national, renforcement de la politique culturelle de proximité, promotion du rayonnement culturel à l’étranger et élargissement du réseau des salles du cinéma au Maroc.

Telles sont les principales actions du gouvernement au titre de l’année 2020. Selon la note de présentation du projet de loi de Finances 2020, «la stratégie du gouvernement dans la culture vise à promouvoir la créativité culturelle et la facilitation des expressions culturelles et artistiques diversifiées et contemporaines». Ainsi, l’année 2020 sera marquée par la poursuite des travaux de réalisation des projets structurants dans le domaine culturel, notamment ceux faisant objet des conventions signées devant SM le Roi. De même, elle connaîtra, selon la même source, la protection et la valorisation du patrimoine matériel et immatériel national, par le biais de programme de réhabilitation, d’entretien, de documentation, d’ouverture de nouveaux sites archéologiques et de poursuite des efforts visant à promouvoir la recherche archéologique et la définition du patrimoine national aux niveaux national et international. La stratégie gouvernementale à l’horizon 2020 vise également le renforcement de la politique culturelle de proximité. Ceci passe par la poursuite de la mise en œuvre d’un vaste programme visant à créer des structures culturelles et à doter le monde rural d’infrastructures culturelles de base, en veillant à les répartir équitablement sur le territoire dans le cadre d’accords de partenariat et de coopération avec les collectivités territoriales. Enfin, la stratégie prévoit la promotion du rayonnement culturel du Maroc à l’étranger.

Cette démarche sera effectuée, selon la même source, à travers une diplomatie culturelle de promotion de la culture et la civilisation marocaines et de renforcement des relations avec les Marocains du monde en assurant la présence marocaine dans les événements, festivals, expositions et forums internationaux. Dans ce sens, de principales réalisations dans ce domaine ont été effectuées. Il y a lieu de citer l’achèvement de la construction du Grand théâtre de Casablanca et la poursuite des travaux de celui de Rabat. «Le gouvernement a poursuivi la réalisation d’infrastructures culturelles structurantes et d’envergure et la construction d’établissements culturels de proximité, permettant un large éventail d’activités culturelles et offrant des espaces d’expression et des ateliers de formation dans les domaines d’expressions artistique et culturelle les plus modernes», indique la même source.

Il y a lieu de noter également la poursuite de la réalisation des projets culturels programmés dans le cadre des conventions de développement intégré des villes, signées devant SM Majesté le Roi, avec un montant global qui dépasse 170 millions DH. Par ailleurs, le gouvernement a poursuivi la mise en œuvre de sa politique de restauration et de valorisation des monuments et sites historiques et d’une grande partie des murailles et portails des villes anciennes. De même, le gouvernement poursuit l’élargissement du réseau des établissements culturels dans plusieurs provinces et préfectures. Enfin, l’appui des industries culturelles et de création et cela à travers le renforcement des efforts pour appuyer le livre et l’industrie de distribution, ainsi que l’appui des travaux de théâtre, de la musique et des arts chorégraphiques, des arts plastiques, des associations, des manifestations culturelles et l’organisation d’activités culturelles. 

Ouverture de nouvelles salles de cinéma dans le Royaume

Selon la note de présentation du projet de loi de Finances 2020, la stratégie gouvernementale vise à créer un plan visant l’élargissement du réseau des salles du cinéma au Maroc. «Afin d’insuffler une nouvelle dynamique au cinéma marocain et d’encourager l’ouverture des salles du cinéma au Maroc, un plan visant l’élargissement du réseau des salles du cinéma est en cours d’élaboration en coordination avec le CCM.

Ainsi, cette dynamique permettra de promouvoir la culture cinématographique et d’accompagner les dernières nouveautés», peut-on lire dans la note. Selon la même source, un projet de loi n°70-17, portant la réorganisation du Centre cinématographique marocain (CCM), est en cours d’approbation. Ceci est inscrit selon la même source dans le cadre de l’élaboration d’une vision basée sur la promotion globale et intégrée de l’industrie cinématographique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *