Etude de la situation de la femme dans le Maroc contemporain

Etude de la situation de la femme dans le Maroc contemporain

Elle fera l’objet de publication et de traduction en anglais

Pour concevoir sa thèse couvrant les années 1974 à 2014, Mme Essaoudi, s’est appuyée sur des recherches consacrées à la documentation de la période contemporaine marquée par l’existence des acteurs qui l’ont jalonnée.

Les différentes situations de femmes dans le Maroc contemporain font l’objet d’une thèse de doctorat qui vient d’être soutenue à Rabat par la chercheuse Tourya Essaoudi. Une thèse qui sera publiée et traduite en anglais sur recommandation du jury supervisé par le Dr Mohamed Kenbib et présidé par Abderrazzak My Rachid et Rahma Bourqia.     

Cette œuvre académique est, selon la chercheuse à l’Université Mohammed V à Rabat, considérée comme «une base importante dans l’histoire du Maroc contemporain en général et celle des femmes en particulier».

Pour concevoir sa thèse couvrant les années 1974 à 2014, Mme Essaoudi, également membre de l’Union de l’action féminine, s’est appuyée sur des recherches consacrées à la documentation de la période contemporaine marquée par l’existence des acteurs qui l’ont jalonnée. Chose qui permet de s’inspirer de leurs témoignages. Cette approche des faits historiques n’a fait, selon la chercheuse, son entrée à l’université de par le monde que vers la fin des années 70 du siècle dernier. Au Maroc, les recommandations de l’Instance équité et réconciliation ont contribué à l’appui de plusieurs historiens désirant se pencher sur cette approche.     

De plus, la particularité de la thèse, qui a obtenu la mention très honorable, réside, selon la chercheuse, dans l’alliage du style rédactionnel contemporain et celui historique qui a trait aux femmes. Le premier étant, comme elle le précise, pointé du doigt puisque les écrits qui s’y rapportent sont qualifiés de précipités étant donné qu’ils sont conçus sous la pression du temps ou analysés politiquement de manière simpliste. D’autant plus que ces écrits sont faits en présence de témoins et font l’objet de pressions de la part des contemporains désirant interpréter l’histoire en leur faveur. De surcroît, ces écrits se basent sur le récit oral basé, à son tour, sur la mémoire entachée de défauts. Quant à l’histoire des femmes, elle est considérée par ses détracteurs d’être soumise à l’idéologie.        

Quant à la problématique de fond de cette thèse, elle se base sur les constantes et les changements ayant trait à la situation des femmes au Maroc de 1974 à 2014. A commencer par le discours de SAR la Princesse Lalla Aicha visant à libérer la femme en passant par les acquis réalisés actuellement par la femme. La chercheuse a également passé en revue les mutations ayant marqué les femmes aux niveaux socio-économique, politique, juridique et culturel tout au long de la période de cette étude. Celle-ci a, de plus, mis l’accent sur la problématique ayant trait à la recherche depuis le début du 20ème siècle en accompagnant ses prolongements jusqu’à l’année 2017 puisque la thèse rentre dans le cadre de l’histoire contemporaine. Un travail de longue haleine !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *