«Une nuit d’espérance», un dialogue entre l’art et la poèsie

«Une nuit d’espérance», un dialogue entre l’art et la poèsie

Composé de 46 poèmes de Noël Devichi et 46 toiles de Nawal Sekkat

L’art est un outil indéniable au service de l’échange interculturel, de la tolérance et de la rencontre autour de questions humanistes abolissant les frontières.

Après avoir lancé son initiative «Esquisse d’artistes», il y a 4 ans, Nawal Sekkat, artiste-peinte, revient sur la scène artistique avec «Une nuit d’espérance». Il s’agit d’un beau livre composé de 46 poèmes de Noël Devichi et 46 de ses toiles. Ce livre de 225 pages est également accompagné d’un CD où l’on ne peut que se réjouir de la voix mélodieuse de l’actrice Sophia Hadi. En effet, ce livre est le fruit d’une rencontre de deux univers, artistique et littéraire.

C’est une création artistique portée par un poète, une artiste plasticienne et une voix d’une actrice. «Cet ouvrage mérite le nom de livres de dialogue», selon Yves Peyré, écrivain et poète français. «C’était pour moi un voyage à travers la mémoire, je dis merci pour cette rencontre émouvante, ces paroles qui ont résonné dans mon cœur et qui ont permis les œuvres que j’ai figées, comme le peintre que je suis, éclaire sa toile», indique Nawal Sekkat. Celle-ci n’illustre pas la poésie qui traverse les mots de Devichi, elle laisse ses toiles se glisser dans l’espace libre de l’imagination et des émotions comme le trait qui se faufile pour accompagner les mystères tenaces de l’expérience intérieure.

L’un retraçant une expérience et un cheminement sinueux dans la vie, l’autre donnant écho à cette même expérience par des œuvres ou couleurs et matières éternisant effets et réflexions. Ils mobilisent le lecteur qui voit et écoute le livre au silence passionné d’un accord éternisé. Une fois de plus, «Une nuit d’espérance» établit un dialogue entre l’expression artistique et l’expression littéraire. Il prouve que l’art est un outil indéniable au service de l’échange interculturel, de la tolérance et de la rencontre autour de questions humanistes abolissant les frontières. Intergénérationnel, ce dialogue est aussi culturel du fait même des appartenances géographiques et culturelles de l’artiste d’un côté et de l’écrivain d’un autre. Le livre édité en série limitée de 1.000 exemplaires est disponible en librairie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *