«Mchiti Fiha 4» cartonne en ce début Ramadan

«Mchiti Fiha 4» cartonne  en ce début Ramadan

La caméra cachée de 2M a pu drainer 12.569.000 téléspectateurs

L’opérateur Marocmétrie a annoncé les premiers scores relatifs aux émissions spécialement diffusées pour le mois de Ramadan. Au podium, la deuxième chaîne 2M a réussi à enregistrer les meilleures audiences depuis le début du mois sacré. D’après l’étude d’audience, réalisée durant la période du 7 au 13 mai, la caméra cachée «Mchiti Fiha 4» se trouve en tête du classement. Très critiqué par les auditeurs sur les réseaux sociaux, ce programme a pu drainer 12.569.000 téléspectateurs avec 74,2% de part d’audience.

En effet, le sitcom «Hay El Bahja 2»  occupe la deuxième place. Il a pu attirer 10.643.000 téléspectateurs avec 66,4% de part d’audience. Le deuxième classement est occupé par la saga turque «Samhini». Cette série a obtenu une part d’audience de 70,8% avec 8.679.000 téléspectateurs. Elle est suivie de l’émission «Zartna El Baraka» (7.629.000 téléspectateurs) et «Hdidane Inda Al Faraaina» (7.557.000 téléspectateurs).  S’agissant de la première chaîne Al Aoula, le sitcom «Hemmi Wlad Aami» occupe la première place avec 4.189.000 téléspectateurs.

Il est suivi du film Takchira diffusé durant la soirée du vendredi 10 mai (4.079.000 téléspectateurs). Ainsi la traditionnelle caméra cachée diffusée au moment de la rupture du jeûne n’arrive qu’au troisième rang en totalisant 3 millions de téléspectateurs. Idem pour les deux séries dramatiques produites par Al Aoula (Nhar Mabrouk et Denia Douara). Par ailleurs, les estimations de Marocmétrie sur le taux de visionnage au cours de la première semaine de Ramadan relèvent également que les Marocains âgés de plus de 5 ans regardent quotidiennement l’écran pendant une durée moyenne de 5 heures et 4 minutes.

C’est 2M qui occupe le premier rang avec 46% d’accaparement en temps normal et 60% en heure de pointe, suivie d’Al Oula (14% en temps normal et 20% en heure de pointe). Les autres chaînes de la SNRT, en particulier Al Maghribya et Arrabiaâ, ne dépassent pas, quant à elles, 1 à 3% de l’ensemble des audiences enregistrées. Le taux de visionnage moyen au moment de la rupture du jeûne est seulement de 20,21 minutes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *