Et de trois pour le Concours jeunes talents Tanjil: Il est considéré comme le petit frère de Tanjazz

Et de trois pour le Concours jeunes talents Tanjil: Il est considéré comme le petit frère de Tanjazz

La ville de Tanger commence déjà à vivre au rythme du jazz. Quelques mois avant le lancement du festival Tanjazz, qui se déroulera du 14 au 17 septembre, l’espace culturel tangérois Tabadoul annonce les 10 groupes présélectionnés pour la demi-finale de la 3ème édition du Concours Jeunes Talents Tanjil 2017.

La prochaine étape de sélection consistera en une série de concerts ouverts au public sur la scène de Tabadoul du 30 juin au 2 juillet 2017. Chacun des 10 groupes demi-finalistes devra se produire en live pendant 30 minutes devant le jury de la compétition et le public. Par la suite, un jury se chargera d’effectuer une seconde sélection à la suite des concerts pour retenir les cinq groupes finalistes sur la base de critères tels que l’homogénéité du groupe, l’intérêt du répertoire, la qualité musicale et la qualité d’improvisation, marqueur spécifique du swing et du jazz. L’étape finale se déroulera durant le festival Tanjazz. En effet, les cinq groupes finalistes seront amenés à jouer un concert complet.

Le gagnant sera désigné en combinant les notes du jury au vote du public du festival. Tanjil, considéré comme le petit frère de Tanjazz, est un concours visant à mettre en avant de nouveaux talents, mais aussi de jeunes artistes d’expressions diverses, dans une perception très libre de ce que peuvent être les musiques jazz d’aujourd’hui. Adossé au Festival Tanjazz et cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du programme régional Med Culture, l’événement est organisé par l’Association Tabadoul en partenariat avec la Fondation Lorin et Visa For Music. Cette initiative constitue un outil supplémentaire dans le plan d’action de Tabadoul, association et espace culturel polyvalent et indépendant créé en 2013 à Tanger.

A ce jour, le programme de ce lieu de création unique a engagé près d’une centaine d’artistes marocains et internationaux, les encourageant à collaborer sur des projets communs. L’espace permet la création de résidences et la présentation de pièces de théâtre, de concerts, de spectacles d’arts de rue, d’expositions, projections et conférences. Au cours de ses trois premières années d’activité, Tabadoul a gagné la fidélité d’un public interculturel et intergénérationnel, mais aussi inter-social, en croissance continue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *