«Eté des Oudayas»: De la musique africaine, raï, gnaoui et hassani

«Eté des Oudayas»: De la musique africaine, raï, gnaoui et hassani

Une pléiade d’artistes de renom, originaires du Congo, d’Angola, du Mali, puis du Maroc, prendront part à la 7ème édition du Festival international des arts et de la culture «Eté des Oudayas», prévue du 29 au 31 juillet 2017, dans le site historique de la Kasbah des Oudayas.

Organisée par le ministère de la culture avec le comité national de la musique, cette manifestation sera ponctuée par une programmation musicale colorée et diversifiée. La soirée d’ouverture sera marquée par l’octroi du trophée du festival au grand Mahmoud El Idrissi, et ce en considération à sa carrière artistique pleine de créativité musicale ayant enrichi le répertoire de la chanson marocaine et arabe. La même soirée sera marquée par le concert des frères Sefiani et de l’ensemble orchestral Cherqani dans un récital inédit. Les mélomanes assoiffés de belles musiques africaines auront le plaisir d’apprécier le groupe africain Mbanza Kongo (Congo Kinshasa, Congo Brazzaville, Angola et Mali).

Outre de la musique africaine, la musique du raï sera présente à ce rendez-vous musical avec Rachid Berriah. Grande voix de la musique moderne, ce chanteur promet un répertoire des plus percutants. Ses prestations ne sont plus à démontrer, tant au Maroc qu’à l’étranger et ses albums ont dépassé la dizaine, dont des succès très prisés par ses fans, car ils renferment des paroles simples, faciles à chanter, et un rythme chaud et fluide. Le programme donne à découvrir également de la musique authentique avec la troupe Senhaja et l’artiste Sari Mohamed El Ouafi. Cette manifestation sera clôturée par les concerts de la diva de la chanson sahraouie Rachida Talal et celui du gnaoui Hamid Kasri.

Au-delà de la musique, «Eté des Oudayas» offre une grande exposition organisée sous le thème «Instruments de musiques des Cultures du Monde». Celle-ci aura lieu à la galerie Bab El Kébir du 29 juillet au 7 août. Elle réunit trois artistes-peintres à savoir Naim Chemaou (peintures sur toile), Kacem Benmessaoud (sculptures sur bronze) et Hassan Mergri (calligraphies iconographiques persanes).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *