«Ygoulou Mabghaw» : Quand le rap et le hassani se réunissent

«Ygoulou Mabghaw» : Quand le rap et le hassani se réunissent

La grande voix Saida Charaf et le célèbre groupe de rap H-Kayne viennent de lancer une nouvelle chanson qui s’intitule «Ygoulou Mabghaw».

Il s’agit d’une fusion entre deux univers, le hassani et la musique rap, lancée ce jeudi. Elle est tournée et produite par Bilal Africano. «L’idée de ce single est née depuis notre concert «Maroc’Africa» qui a eu lieu à Oujda. Nous avons rencontré Saida Charaf et on a discuté ensemble pour réaliser ce projet commun», indique Othman, membre du groupe H-Kayne. Et d’ajouter que «la chanson a été enregistrée dans le studio Hiba à Casablanca depuis le début juillet 2017». En effet, «Ygoulou Mabghaw» est tournée en vidéoclip  produit par la boîte de production Image Factory. Il a été tourné dans la ville de Casablanca. «Les dernières technologies ont été déployées pour le tournage de ce vidéoclip dans lequel il y a beaucoup de danse et d’animation ainsi que des costumes et décors».

Outre cette nouvelle chanson, le groupe est en pleine préparation d’autres projets musicaux. D’abord, deux morceaux dont le lancement est prévu d’ici trois mois. «Le premier a déjà été achevé. Il sera tourné en vidéoclip. Quant au deuxième, nous collaborons avec un artiste connu. Il sera enregistré ce week-end au studio Hiba à Casablanca», révèle-t-il. Le groupe se prépare également à entamer une tournée en Belgique et en Espagne à partir de janvier 2018. Pour rappel, le dernier single du groupe s’intitule «Ana Hor». Réalisé en collaboration avec le DJ Abdel, ce titre tourné en vidéoclip est un mélange de styles africains et d’autres styles musicaux.

Créé à Meknès en 1996, le groupe H-Kayne est parmi les pionniers du rap au Maroc. Avec leurs sons groovy à influences orientales, leurs paroles, à l’opposé du gangsta-rap, ils parlent d’espoir et d’optimisme à travers des textes populaires. Composé d’Adil Sif Lssane, Hatim HB2, Azzedine Ter-Hoor, Otmane et de DJ Khalid, ces rappeurs marocains sont considérés les premiers et seuls rappeurs marocains à s’être produits au Bataclan à Paris. H-Kayne a été nommé en 2011 ambassadeur de bonne volonté au Maroc pour le programme des Nations Unies pour le développement. Le groupe a également été décoré par SM Mohammed VI du Wissam de la récompense nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *