Un nouveau centre culturel Les Etoiles à Marrakech

Un nouveau centre culturel Les Etoiles à Marrakech

Fruit d’un partenariat entre la Fondation Société Générale, Société Générale Maroc et la Fondation Ali Zaoua

Les centres culturels Les Etoiles proposent des offres parascolaires accessibles, une programmation culturelle diversifiée et ouverte sur les cultures du monde, des formations aux métiers des arts et de la création…

Un contrat de partenariat a été signé récemment entre Nabil Ayouch, président de la Fondation Ali Zaoua, Férédiric Oudéa, directeur général du Groupe Société Générale et président de la Fondation Société Générale, et Ahmed El Yacoubi, président du directoire de Société Générale Maroc. Ce contrat prévoit le soutien financier des Fondations Société Générale et Société Générale Maroc pour l’ouverture d’un nouveau centre culturel Les Etoiles, en plein cœur de Marrakech, à quelques mètres de la célèbre place Jamaâ El Fna. C’est le cinquième centre ainsi ouvert par la Fondation Ali Zaoua. Pour la Fondation Société Générale, «ce projet s’inscrit dans les lignes directrices de ses actions déployées en faveur de l’insertion professionnelle et de l’insertion par l’éducation, notamment par la pratique culturelle, et marque sa volonté d’ancrer ses actions dans les territoires».

Pour Société Générale Maroc, qui complète le soutien financier apporté à la Fondation Ali Zaoua, «il s’agit également d’une nouvelle preuve de son engagement solidaire et de son implication dans des projets visant l’accompagnement et l’autonomisation des jeunes issus de tous milieux et de toute région du Maroc», explique Société Générale. En sus du soutien financier, Société Générale Maroc déploiera un mécénat de compétence, invitant ses collaborateurs à se rendre disponibles et s’investir solidairement dans des actions de soutien visant notamment l’éducation financière ou encore l’employabilité. Notons que la Fondation Ali Zaoua avait ouvert des centres culturels Les Etoiles à Casablanca, Tanger et Agadir.

Ces espaces proposent ainsi des offres parascolaires accessibles, une programmation culturelle diversifiée et ouverte sur les cultures du monde, des formations aux métiers des arts et de la création… autant d’actions concrètes et tangibles permettant de véhiculer des valeurs de tolérance et de respect de l’autre, d’encourager l’esprit d’initiative et l’entrepreneuriat chez les jeunes, de renforcer leurs compétences pour faciliter leur insertion professionnelle, de soutenir et mettre en lumière des talents locaux.

Pour rappel, la Fondation Ali Zaoua a été créée en février 2009. Elle est née d’un constat, celui d’un besoin de reconnexion entre les habitants des zones périurbaines et les cœurs des métropoles. Convaincus que cette initiative passera par un lien culturel, Nabil Ayouch et Mahi Binebine ont créé l’association afin d’œuvrer au développement social et à la réhabilitation psychosociale des jeunes marocains issus de milieux défavorisés ou en situation difficile, en leur facilitant l’accès à toute forme d’expression artistique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *