janvier 17, 2018

 

Al Moustakbal Individuel : Un service 100% digitalisé de retraite pour tous

Al Moustakbal Individuel : Un service 100% digitalisé de retraite pour tous

Qu’ils soient travailleurs indépendants, de professions libérales, commerçants ou salariés du secteur public ou privé, les adhérents du nouveau service Al Moustakbal Individuel de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) seront autonomes dans la gestion de leur contrat.

Pour Khalid Cheddadi, PDG de la Caisse, le lancement d’Al Moustakbal Individuel est un tournant dans la vie de la Caisse. Bien avant le lancement officiel de ce service, la CIMR compte déjà 230 contrats d’adhésion provenant pour la plupart de professions libérales pour un montant d’une dizaine de millions de dirhams de contributions annuelles, explique la direction de la Caisse dans un point presse organisé le 26 décembre 2017 à Casablanca. Ouverte autrefois aux seuls salariés du secteur privé, la CIMR a décidé, depuis l’adoption de son nouveau statut juridique de mutuelle de retraite, d’élargir son offre à l’adhésion individuelle des personnes physiques. Lors de ce point presse, la direction de la Caisse a expliqué qu’en tant que mutuelle de retraite, la CIMR est exclusivement dédiée au service de ses affiliés.

Une retraite complémentaire à partir de 50 ans

Al Moustakbal Individuel est un service de retraite complémentaire pour les particuliers qui décident de prendre leur retraite à partir de 50 ans. Dans le détail, la CIMR procédera au versement mensuel de la pension à partir du mois qui suit le départ à la retraite. Ce nouveau service permettra en effet à l’adhérent de choisir le montant de sa contribution mensuelle en fonction de son objectif en termes de pension. Entièrement gérée sur le Web, cette offre est accessible et opérationnelle sur le site de la CIMR (www.cimr.ma). Quant à l’application mobile pour les smartphones, elle est prévue dans les jours qui arrivent. Souple et simple, Al Moustakbal Individuel permet de réaliser à tout moment des versements exceptionnels sans plafonnement ou encore de suspendre le prélèvement automatique de ses contributions forfaitaires. Le bénéficiaire peut également demander la restitution du prélèvement dans un délai de 7 jours à compter de la date de son exécution sans avoir à justifier sa demande. Plus encore, l’adhérent de Moustakbal Individuel va bénéficier de la principale prestation de la CIMR, une pension de retraite qui lui sera servie mensuellement.

Le rendement

Plus concrètement, en termes de rendement, pour une personne de 35 ans qui adhère à partir du 1er janvier 2018 à la CIMR et qui choisit de contribuer à hauteur de 2.000 dirhams par mois, sa pension mensuelle brute à l’age de 60 ans atteindra plus de 10.600 dirhams. Un montant qui se verra à la hausse pour les professions libérales où l’âge de retraite est en augmentation. Ainsi, à 65 ans, cette pension va s’élever à 18.390 dirhams dans ce cas de figure. Notons qu’aucune condition d’adhésion n’est exigée excepté l’âge minimum légal d’adhésion qui est de 16 ans.

Quant à la contribution minimum mensuelle, elle est de 200 DH. La CIMR compte atteindre à travers la campagne web qui durera un mois 5 millions de personnes avec un retour de 100.000 personnes qui vont remplir les formulaires de soucription. Une plate-forme téléphonique a été mise en place pour assister les personnes dans les étapes d’adhésion.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *