BMCE Bank of Africa digitalise son rapport annuel

BMCE Bank of Africa digitalise son rapport annuel

Conception simplifiée, fonctionnalité de navigation adaptée, architecture structurée…

Le rapport annuel du Groupe BMCE Bank of Africa est désormais en ligne. Dans une approche innovante le Groupe lance officiellement la version digitale de son rapport annuel. Un document qui non seulement conserve sa fonction initiale mais également s’enrichit sur une dimension supplémentaire à l’ère du digital.  Cette initiative s’inscrit pleinement dans la trajectoire tracée par le groupe visant à placer le digital au cœur de l’activité communication financière de BMCE Bank.

«La version digitale du rapport annuel 2018 présente de réels avantages en termes de conception, riche en visuels, une navigation intuitive avec la possibilité de téléchargement des chapitres sélectionnés ainsi qu’une navigation adaptée à tous les écrans», apprend-on du groupe. Et de poursuivre que «la conception simplifiée et l’architecture globale du rapport annuel 2018 sont en phase avec la nécessité pour tout lecteur de trouver une mise en scène de l’information financière à portée de main, avec des fonctionnalités de navigation transversales poussées, plus efficaces et pratiques».

En termes de contenu, le rapport de BMCE Bank of Africa relate les réalisations du groupe au titre de l’exercice 2018. Une année riche en réalisations et développements. Loin de la performance opérationnelle et financière avérée du groupe, BMCE Bank of Africa a exploré en 2018 de nouveaux horizons en renforçant son positionnement sur le marché chinois avec l’ouverture de la première succursale d’une banque africaine à Shanghai, baptisée BMCE Bank of Africa Shanghai Branch. Une implantation qui illustre l’engagement du groupe bancaire à contribuer à l’initiative de la chine «One Belt One Road» dans l’optique de faire émerger une mondialisation mutuellement bénéfique au développement des échanges sino-africains. Au niveau national, BMCE Bank of Africa poursuit son engagement en faveur de l’économie nationale.

Le groupe est en effet l’un des premiers partenaires des grands projets du Royaume. Il a contribué à la fructification du partenariat stratégique scellé à Bejing en 2016 portant sur la création de la Cité industrielle Mohammed VI Tanger Tech. Parmi les faits marquants relatés dans le rapport annuel de la BMCE Bank of Africa l’adoption d’un plan de développement sur la période 2019-2021. Une feuille de route qui s’inscrit dans la volonté du groupe de consolider, de manière pérenne, son envergure internationale et son expertise multi-métiers. Ce plan marque une nouvelle ère de croissance. Il s’appuie en effet sur le développement de nouvelles niches, en l’occurrence la finance verte ou encore la finance participative. Le groupe est par ailleurs déterminé à renforcer son identité panafricaine d’envergure internationale.

Ceci passe par le développement d’une nouvelle dynamique de son activité sur le plan continental. Au niveau international, BMCE Bank of Africa ambitionne de reconfigurer les activités de BMCE International Holding et de BMCE Euroservices pour les Marocains résidant à l’étranger ainsi que le renforcement du développement de la banque en Chine à travers sa nouvelle succursale à Shanghai.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *