Collectivités territoriales : Plus de 36 milliards de dirhams de fonds disponibles à ce jour

Collectivités territoriales : Plus de 36 milliards de dirhams de fonds disponibles à ce jour

Les collectivités territoriales cumulent à fin juillet un surplus de 27,4 milliards de dirhams des exercices antérieurs.

Ce chiffre porte la valeur des fonds disponibles à 36,2 milliards de dirhams. C’est ce que l’on peut relever des dernières statistiques des finances locales mises en ligne par la Trésorerie générale du Royaume. Les collectivités locales ont dans ce sens réalisé un excédent global de 4,4 milliards de dirhams.

Ce montant tient compte d’un solde positif de 464 millions de dirhams dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes contre un excédent global de 4,3 milliards de dirhams enregistré une année auparavant suite à un solde positif de 540 millions de dirhams dégagé par les comptes spéciaux et les budgets annexes. Le solde ordinaire positif s’est établi pour sa part autour de 10 milliards de dirhams contre 9 milliards de dirhams atteint à la même période de l’année. Notons qu’à fin juillet, les collectivités locales ont vu leurs recettes grimper de 5,6% pour se situer autour de 23,1 milliards de dirhams.

Cette progression provient de la hausse de 10,7% des impôts directs suite à la hausse de la part des régions dans le produit de l’impôt sur les sociétés et de l’impôt sur le revenu ainsi que la progression de 5,5% de la taxe sur les terrains urbains non bâtis au moment où la taxe professionnelle a baissé de 2,5%, suivi d’un repli de 1% de la taxe de services communaux et de 2,6% de la taxe d’habitation. Les impôts indirects des collectivités territoriales ont, en revanche, fléchi de 1,4% tandis que les recettes non fiscales ont affiché un accroissement de 23,5%. S’agissant des dépenses ordinaires des collectivités territoriales, elles ont augmenté de 2,3% suite à la hausse de 1,3% des dépenses de personnels, et de 3,2% des autres dépenses de biens et services. De même les intérêts de la dette se sont améliorés à fin juillet de 3,9%. Les dépenses d’investissement ont pour leur part progressé de 13,2% passant en une année de 5,3 milliards de dirhams à 6 milliards de dirhams  fin juillet 2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *