Développement économique régional : Casablanca -Settat revoit son offre d’investissement

Développement économique régional : Casablanca -Settat revoit son offre d’investissement

Ladite étude permettra d’établir une structuration de l’ensemble des actions faites dans le passé afin de répondre aux besoins et attentes actuelles des entrepreneurs.

Pour séduire les entrepreneurs, la région de Casablanca-Settat s’attelle à son offre d’investissement. En effet, l’Agence régionale d’exécution des projets (Arep) vient de lancer un appel d’offres pour la définition d’une offre régionale intégrée à destination des entrepreneurs et des investisseurs de la Région Casablanca-Settat. Pour l’Agence régionale d’exécution des projets, il s’agit essentiellement de renforcer le rôle moteur de croissance dans l’économie régionale et nationale de ces acteurs afin qu’ils puissent contribuer à l’attractivité et la compétitivité territoriale régionale.  Dans cette nouvelle perspective, ladite étude cible six acteurs du développement régional, à savoir les grandes entreprises, les petites et moyennes entreprises (PME), les très petites entreprises (TPE), les start-up, les auto-entrepreneurs (AE) et les investisseurs. Pour sa réalisation, ladite étude sera également axée sur la dimension genre et la parité dans les choix des cibles.

Soutien aux entreprises et attraction des investissements

La région Casablanca-Settat explique que ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de développement régional (PDR). Elle ambitionne à travers cette initiative de  développer de multiples leviers d’attractivité avec notamment l’adoption de mesures et des actions d’encouragement de l’entreprise et de l’environnement. Cette action rentre aussi dans le cadre de l’exercice de ses deux compétences propres, à savoir «le soutien aux entreprises» et «l’attraction des investissements», conformément à l’article 82 de la loi organique 111-14 relative aux régions. Pour ainsi situer le contexte, la région de Casablanca -Settat précise que son programme de développement régional a été voté le 6 mars 2017 par le conseil régional. Ce programme définit  le plan d’actions de cette entité territoriale partagé avec l’ensemble des parties prenantes. «L’objectif étant de maximiser les potentialités de la Région et de réduire les disparités des territoires qui la composent», indique la Région de Casablanca-Settat. Partant de là, ladite étude permettra d’établir une structuration de l’ensemble des actions faites dans le passé afin de répondre aux besoins et attentes actuelles des entrepreneurs. S’en suivra une analyse sur les avantages et les contraintes liées à l’offre existante à destination des entreprises, entrepreneurs et investisseurs.

L’impact de l’offre existante sur l’évolution du business

Comment améliorer l’offre existante sur l’évolution de l’entreprise dans la région de Casablanca-Settat ? En termes de résultats, le diagnostic qui sera effectué permettra de mettre en place un état financier des subventions collectées par les bénéficiaires (entrepreneurs) au niveau régional. Pour y parvenir, plusieurs parties seront mises à contribution tels que le ministère de l’économie et des finances, le ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle, le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, le Centre régional d’investissement Région Casablanca-Settat, Maroc PME, Anapec, Amdi, Technopark de Casablanca, la CGEM, l’Agence de développement digital (ADD), ou encore les fédérations sectorielles. Enfin, ladite étude se focalisera également sur l’impact de l’offre existante sur l’évolution du business des différentes cibles.  L’offre régionale sera ainsi conçue à partir des résultats obtenus de l’étude et du benchmark des meilleures pratiques déployées au minimum dans 4 régions à l’international.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *