Exercice 2017 : Flop pour Fenie Brossette, top pour Auto Nejma et Ciments du Maroc

Exercice 2017 : Flop pour Fenie Brossette, top pour Auto Nejma et Ciments du Maroc

Ciments du Maroc a renoué avec la croissance en 2017. Le résultat net consolidé de l’entreprise a basculé d’une perte de 118 millions de dirhams à un solde positif de 1 milliard de dirhams.

La course aux annonces financières est à son mi-parcours. Les entreprises cotées à la Bourse de Casablanca se ruent à présenter avant le 31 mars leur rapport financier. Un bilan satisfaisant pour certains groupes mais qui pourrait être pâle pour d’autres. C’est le cas de Fenie Brossette qui a anticipé le pire en publiant un profit warning il y a quelques jours annonçant que son exercice 2017 pourrait être impacté par le litige dont est sujette l’entreprise en Côte d’Ivoire. Le résultat d’exploitation de l’entreprise spécialisée dans la commercialisation d’équipements pour le secteur du BTP et de l’industrie s’est situé en 2017 autour de 2,7 millions de dirhams contre 1,4 million de dirhams en 2016, tandis que le résultat non courant s’établit à -15,2 millions de dirhams intégrant, par précaution, une provision de 13 millions de dirhams relative au litige de la Côte d’Ivoire. En parallèle, l’entreprise boucle l’exercice 2017 avec une perte nette de 25,2 millions de dirhams et ce après un résultat net négatif de 10,6 millions de dirhams en 2016. Le chiffre d’affaires s’est pour sa part replié de 5,5% atteignant ainsi les 545 millions de dirhams. Une baisse expliquée par Fenie Brossette par l’abandon progressif de métiers à faible marge qui permet d’améliorer la contribution globale des différents métiers et de dégager un Ebitda en progression de 5,5%, à 21,7 millions de dirhams à fin 2017.

En revanche, les indicateurs sont au vert pour Auto Nejma dont le chiffre d’affaires a grimpé de 19,6% par rapport à l’exercice précédent. Il a ainsi atteint les 1,90 milliard de dirhams. Une performance tirée principalement par les ventes Mercedes ayant augmenté durant l’année de 25,6%, soit 3.934 unités écoulées sur le marché. Le concessionnaire des marques Mercedes Benz, Ssangyong et Mahindra a vu son résultat d’exploitation s’améliorer de 9,9% pour atteindre les 193,1 millions de dirhams.

Le résultat net d’Auto Nejma a affiché sur la même période une progression de 6,5%, soit une valeur de 131,3 millions de dirhams.

Ciments du Maroc a également renoué avec la croissance en 2017. Le résultat net consolidé de l’entreprise a basculé d’une perte de 118 millions de dirhams à un solde positif de 1 milliard de dirhams. Le cimentier explique ce rebond par la non récurrence de la dotation de provision d’impairment de sa participation dans Suez Cement Company constaté en 2016, à hauteur de 1,25 milliard de dirhams. De même, les revenus consolidés de Ciments du Maroc se sont redressés de 4,7% se situant autour de 4,05 milliards de dirhams contre 3,85 milliards de dirhams.  L’excédent brut d’exploitation (EBE) a pour sa part légèrement évolué (+0,7%) arrivant à 1,80 milliard de dirhams pour une marge d’Ebitda de 44,6%, contre 46,4% à fin 2016. Cependant, le résultat d’exploitation a accusé une baisse de 8,6% passant de 1,28 milliard de dirhams à 1,17 milliard de dirhams. 

Notons que Ciments du Maroc met sur le chantier de nombreux projets qui connaissent un bon développement. Citons dans ce sens le projet de Centre de broyage de Nador d’une capacité de 800 kilotonnes annuelles ainsi que deux autres projets en cours d’exécution en Mauritanie et en Gambie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *