#fikrainvest : Pas moins de 300 idées proposées par les internautes

#fikrainvest : Pas moins de 300 idées proposées par les internautes

Othmane El Ferdaous crée le buzz sur les réseaux sociaux

Linkedin arrive en tête des canaux utilisés suivi de Twitter et Facebook.  Une grande partie des idées est orientée législation et fiscalité. Ces deux segments représentent 30% des idées soumises, soit 15% chacun. L’entrepreneuriat et PME représentent 12% des solutions suggérées.

Loin d’être un trend, le Hashtag #fikrainvest a réussi en quelques jours seulement à impliquer les citoyens marocains dans une vision proactive de l’investissement national. Alors qu’il a été initialement lancé sur la plate-forme professionnelle «Linkedin», le Hashtag a inondé les réseaux sociaux par des idées de jeunes marocains qui aspirent au développement de la sphère des affaires au Maroc et rendre le pays plus compétitif. Initié par Othmane El Ferdaous, secrétaire d’Etat chargé de l’investissement, cet appel a connu une adhésion massive. A l’heure où nous mettions sous presse, le compte à rebours est activé pour clore cette concertation populaire.

Le premier bilan établi par Othmane El Ferdaous s’avère satisfaisant. «A la veille de la clôture de la consultation le 14 août à minuit, près de 300 idées ont été proposées par 130 participants», déclare le secrétaire d’Etat chargé de l’investissement, dans une publication sur son compte facebook. Toujours à l’écoute de ses abonnés, Othmane El Ferdaous a accompagné son post par une infographie démontrant les répartitions des idées par thématique et réseau social. Ainsi, Linkedin arrive en tête des canaux utilisés suivi de Twitter et Facebook.  Une grande partie des idées est orientée législation et fiscalité. Ces deux segments représentent 30% des idées soumises, soit 15% chacun. L’entrepreneuriat et PME représentent 12% des solutions suggérées. Le capital humain arrive en troisième place se taillant une part de 9%.

Les idées relatives à la digitalisation représentent 7%. Elles concernent tout ce qui a trait à la lutte contre la corruption et la criminalité économique et financière. Le financement représente, quant à lui, la même part que celle de la digitalisation au moment où les marchés publics ne constituent que 6% des propositions. Une proportion de 15% est répartie à part égale entre la régionalisation, la marque Maroc ainsi que l’accompagnement et suivi. 3% des participants à cette initiative ont présenté des solutions liées au foncier et à l’immobilier. 2% des utilisateurs du Hashtag #fikrainvest ont plaidé en faveur du développement de l’économie solidaire.

Les propositions relatives aux Marocains du monde restent pour leur part minimes ne dépassant pas les 2% dans la structure des idées proposées. Il en est de même pour les solutions liées aux politiques structurelles, recherches et développement ainsi que délais de paiement. Rappelons que le lancement de cette initiative s’inscrit dans le cadre de la réforme de la charte d’investissement. Un chantier prioritaire auquel s’attelle le gouvernement de Saad Eddine El Othmani. La nouvelle charte devrait miser davantage sur l’innovation pour insuffler un nouvel élan à l’investissement sur le plan national et renforcer le positionnement du Maroc comme destination d’affaires aussi bien à l’échelle régionale qu’internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *