Journée mondiale de l’alimentation : Le Maroc partage son expérience

Journée mondiale de l’alimentation : Le Maroc partage son expérience

«La reconnaissance par la FAO du Plan Maroc Vert comme modèle en matière de développement du secteur agricole conforte le Maroc dans son approche de transfert d’expertise et de coopération rapprochée avec ses partenaires africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud».

L’expérience marocaine en matière d’agriculture a été mise en exergue lors de la journée mondiale de l’alimentation. Pour célébrer cette date, le Maroc a tenu un séminaire national le 26 octobre dont l’ouverture a connu la participation de Mohammed Sadiki, secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et Florence Marie Rolle, représentante de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Maroc.

Placée sous le thème «Agir pour l’avenir, la faim Zéro en 2030, c’est possible», cette rencontre a été une occasion pour le Royaume de présenter les engagements pris pour assurer le bon fonctionnement des secteurs productifs et créateurs de richesse dont l’agriculture. «La mise en œuvre du Plan Maroc Vert et du Plan Halieutis en cohérence avec les autres grands chantiers socio-économiques structurants est la parfaite illustration des engagements durables pris par le Royaume depuis plus d’une décennie», explique dans ce sens Mohammed Sadiki. Le secrétaire général du ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts a rappelé à l’assistance la distinction attribuée par la FAO au Maroc pour la réalisation, deux ans avant la date d’échéance (2015), du premier Objectif du millénaire pour le développement (OMD-1/c) dont la finalité est de réduire l’extrême pauvreté et la faim et ce, deux ans avant la date prévue. «Cette performance a été possible grâce aux politiques adoptées par le Maroc, notamment le Plan Maroc Vert, le Plan Halieutis et le Programme forestier national», rappelle M. Sadiki. Et de préciser que «la reconnaissance par la FAO du Plan Maroc Vert comme modèle en matière de développement du secteur agricole conforte le Maroc dans son approche de transfert d’expertise et de coopération rapprochée avec ses partenaires africains dans le cadre de la coopération Sud-Sud».

La journée mondiale de l’alimentation coïncide cette année avec le 73ème anniversaire de la création de la FAO. Le but de cette célébration est de sensibiliser et mobiliser davantage les populations aux questions alimentaires, nutritionnelles et de préservation des ressources naturelles. L’ambition est également d’attirer un maximum d’attention sur la problématique de la faim, de la malnutrition et de la pauvreté dans le monde. Le thème choisi lors du séminaire national qui s’est tenu vendredi 26 octobre à Rabat s’inscrit dans la même lignée.

Cette édition met l’accent sur l’éradication de la faim et interpelle sur les enjeux de fond que pose le développement de l’agriculture et de l’alimentation à l’échelle mondiale. Plusieurs organismes internationaux et nationaux ont été représentés lors de cette manifestation à laquelle ont participé des professionnels du secteur agricole et responsables centraux et régionaux du ministère. Les participants ont discuté des efforts à déployer pour parvenir à la sécurité alimentaire et à l’amélioration des conditions de vie des populations, à travers la lutte contre la faim, la pauvreté et la vulnérabilité. En marge du séminaire, il a été procédé à la remise de trois prix au titre de la première édition du concours d’idées innovantes tenu les 6 et 7 octobre à l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II. Ce concours rend hommage aux étudiants pour leur esprit d’initiative, de compétition et d’innovation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *