La confiance des ménages en constante dégradation

La confiance des ménages en constante dégradation

Ils se sont confiés au HCP

La confiance des ménages s’effrite. Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture menée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) confirment cette dégradation. L’indice de confiance a dans ce sens continué sa tendance baissière entamée depuis plus d’un an. Il s’est établi au deuxième trimestre de l’année à 74,9 points contre 79,1 points enregistrée un trimestre auparavant et de 87,3 points relevés à la même période de l’année passée. Ce recul est expliqué par la détérioration de l’ensemble des indicateurs qui le composent.

Citons en premier la perception des ménages de l’évolution de niveau de vie. 46,2% des répondants déclarent une dégradation au moment où 20,8% attestent d’une amélioration au cours des 12 derniers mois. Le HCP a par ailleurs relevé des perceptions pessimistes quant à l’évolution du chômage. Il ressort que 83% contre 6,1% des ménages anticipent une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. La conjoncture reste également peu favorable à l’achat des biens durables. Se référant à l’enquête du HCP, 61,4% des répondants contre 20,1% considèrent que le moment n’est pas opportun pour effectuer des achats de biens durables. Interrogés sur leur situation financière, seulement 3,4% des ménages épargnent une partie de leur revenu.

En revanche, 34,2% des ménages déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne au moment où 62,4% autres estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses. Par ailleurs, 32,7% des participants à l’enquête confirment une dégradation de leur situation financière au cours des 12 derniers mois.

Une amélioration est, par ailleurs, attendue par 31,2% des ménages pour les prochains mois. Il est à noter que l’enquête du HCP fournit des données trimestrielles sur la perception des ménages relative à d’autres aspects des conditions de vie. Il s’agit en particulier de la capacité des ménages à épargner et de l’évolution des prix des produits alimentaires. Pour ce qui est de l’épargne les opinions sont toujours négatives. Seulement 16,7% contre 83,3% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois. De même, les participants à l’enquête s’attendent à une hausse des prix des produits alimentaires. 89% des ménages ont déclaré que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois contre une proportion minime des ménages (0,1%) qui ressent leur diminution. Se référant à l’enquête du HCP, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter au cours des 12 prochains mois. Une anticipation faite par 86,5% des ménages tandis que 13,5% autres prévoient leur maintien au même niveau.

Pour rappel, l’indice de confiance des ménages est calculé sur la base de 7 indicateurs. Quatre d’entre eux sont relatifs à la situation générale et trois autres s’intéressent à la situation propre du ménage. Citons en l’occurrence l’évolution passée du niveau de vie, la perspective d’évolution du niveau de vie, la perspective d’évolution du nombre de chômeurs, l’opportunité d’achat de biens durables, la situation financière actuelle des ménages, l’évolution passée de cette situation et son évolution future.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *