La région de Guelmim-Oued Noun mise sur le tourisme rural

La région de Guelmim-Oued Noun mise sur le tourisme rural

La région de Guelmim-Oued Noun sera dotée d’un diagnostic territorial des projets inscrits dans le cadre du programme intégré de développement du tourisme rural et naturel dans la région.

Le diagnostic sera réalisé conjointement par une société marocaine d’ingénierie touristique et un groupe d’experts et d’étudiants de l’Université de Toronto (Canada) spécialisés dans les circuits touristiques et le génie urbain. Ce dernier a été lancé lors d’une rencontre tenue récemment dans le cadre de la mise en exécution des projets du développement du tourisme rural (environ 49 projets), à travers la valorisation du patrimoine naturel, culturel et écologique de la région, ainsi que la mise en œuvre de la convention de partenariat signée en 2016 entre la Société marocaine d’ingénierie touristique et l’Université de Toronto. Le diagnostic territorial s’articule autour de cinq composantes fondamentales, à savoir l’identification des circuits touristiques dans les différentes communes de la région, la création des infrastructures d’accueil, de communication, d’animation, d’orientation et d’hébergement outre l’élaboration d’un guide touristique de la région pour mettre en valeur ses potentialités naturelles, économiques et culturelles. Il permettra de déterminer l’emplacement des projets et les modalités de leur implantation.

S’exprimant à cette occasion, le wali de la région de Guelmim-Oued Noun, gouverneur de la province de Guelmim, Mohamed Benribak, a souligné l’importance de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme intégré du développement du tourisme rural et naturel, l’une des composantes fondamentales du projet de développement intégré de la région de Guelmim-Oued Noun (2016-2021).

Ledit programme comprend 14 projets du secteur privé et 35 du secteur public pour des investissements respectifs de 837 millions et 135 millions de dirhams, a-t-il dit. Pour sa part, le président du conseil de la région, Abderahim Bouaida, a appelé à l’élaboration d’une feuille de route touristique pour promouvoir le secteur, qui constitue un levier de développement important pour la région.

La rencontre s’est déroulée en présence des chefs des services extérieurs, d’élus, de cadres de la Société marocaine d’architecture, d’experts et d’étudiants de l’Université de Toronto.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *