Les ressources marocaines promues par Atos Maroc

Les ressources marocaines promues par Atos Maroc

Entretien avec Redouane Mabchour, directeur Atos ITS Nearshore Maroc

Nous touchons à peu près tous les secteurs d’activité. Pour les smart cities, nous sommes prêts à ouvrir ce sujet avec les acteurs clés. Notre contribution sera déjà de commencer avec les strat-up locales pour avoir une empreinte.

ALM: Le Groupe Atos vient d’inaugurer le Casa Digital and Innovation Center. Quel message voulez-vous véhiculer à travers cette infrastructure?

Redouane Mabchour: Avec l’inauguration du Casa Digital and Innovation Center nous réitérons notre souhait de capitaliser et d’investir dans les ressources marocaines. Le Groupe Atos investit énormément dans la formation. Nous avons fixé des objectifs bien précis dans ce sens . A titre d’exemple, nous prévoyons 6 jours de formation par collaborateur pour cette année. Je vous laisse multiplier ce chiffre par le nombre de collaborateurs pour deviner l’ordre de grandeur du budget de fonctionnement en termes de formation. Nous souhaitons accélérer, pour les mois à venir, nos formations pour être performants sur les métiers d’aujourd’hui mais également sur ceux de demain.

Quels sont les différents objectifs promus par ce Centre?

L’objectif de ce centre est  d’accompagner les clients d’Atos que cela soit des prospects  ou bien des clients existants et qui se posent des questions autour de la transformation digitale.

Le Casa Digital and Innovation center se veut également un Centre d’incubation des idées innovantes pour les 1.600 collaborateurs  qui travaillent pour Atos Maroc. On voudrait également faire profiter certaines start-up marocaines de notre savoir-faire. Ce centre est considéré, en outre, comme étant une plate-forme de recherche et développement qui est connectée avec d’autres centres R&D chez Atos. Le centre est ainsi connecté au Business Technology and Innovation Center (BTIC) au siège d’Atos à Paris. Nous pourrons, de ce fait, imaginer pas mal d’applications en  termes de connectivité entre tous les centres de recherches et développement et tous les centres de Business Technology and Innovation Center. Enfin, le Casa Digital and Innovation Center est une plate-forme interactive d’échange avec les autorités locales pour mettre en place des programmes innovants dont les «smart cities».

Comment contribueriez-vous au développement des villes intelligentes au Maroc?

La marque Atos sur le territoire marocain c’est 1.300 collaborateurs qui délivrent des prestations  offshore à destination de l’Europe et 300 collaborateurs qui délivrent au niveau local. Nous touchons à peu près tous les secteurs d’activité. Pour les smart cities, nous sommes prêts à ouvrir ce sujet avec les acteurs clés. Notre contribution sera déjà de commencer avec les strat-up locales pour avoir une empreinte. Nous disposons d’ores et déjà d’une panoplie d’offres de services que nous proposons nous-mêmes. On en a fait en Europe et pourquoi ne pas suivre ce qui se fait au Maroc!

Où en est aujourd’hui votre plan «ambition 2019»?

Le plan ambition 2019 porte essentiellement sur la transformation digitale. C’est l’ensemble des offres de services avec une connotation digitale qui fin 2019 devront représenter la majorité de nos revenus. Ce dispositif est articulé autour de quatre axes principaux, à savoir l’hybride cloud, l’Atos codex, le Business Accelerator, notamment la migration de nos clients SAP vers SAP Hana ainsi que la digital workplace.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *